CANADA; OKANAGAN VALLEY IG. NOUVELLE SOUS-IG: LAKE COUNTRY GEOGRAPHICAL INDICATION

L’Indication géographique (IG) Lake Country englobe les pentes et les bancs orientés vers l’ouest surplombant le lac Okanagan dans la vallée centrale de l’Okanagan. L’IG couvre une superficie d’un peu moins de 2 500 hectares (6 180 acres) le long d’environ 20 km de la rive est du lac. L’IG inclut les pentes adjacentes jusqu’à une altitude maximale de 650 mètres (2135 pieds) pour saisir toute l’étendue des terres arables sur ces pentes de montagne et les conditions climatiques plutôt favorables qui existent sur ces reliefs. L’emplacement des limites de l’IG est basé principalement sur les caractéristiques naturelles du paysage.

Les matériaux superficiels, également appelés géologie superficielle, sont les matériaux meubles qui recouvrent le substratum rocheux.

Les dépôts glaciaires forment l’essentiel des matériaux géologiques superficiels. Les altitudes inférieures le long de la rive du lac sont recouvertes de matériaux glacio-lacustres à texture fine (ancien fond de lac). Ceux-ci forment les matériaux d’origine de plusieurs types de sols caractérisés par une texture limoneuse et argileuse, une capacité de rétention d’humidité élevée et un pH alcalin. Les plus communs de ces sols appartiennent à la série de sols Glenmore. À des altitudes plus élevées, des matériaux de till graveleux se sont déposés directement sous les glaciers au cours de la dernière période glaciaire, il y a environ 20 000 à 12 000 ans. Ces dépôts sont répandus dans l’IG et forment les matériaux d’origine de plusieurs types de sols qui ont généralement des horizons de surface sablonneux avec des sous-sols pierreux avec une capacité de rétention d’humidité faible à modérée et un pH neutre. Les plus courants de ces sols appartiennent à la série des sols Harland.

Il n’y a pas de stations météorologiques à long terme dans la zone de l’IG, mais plusieurs stations à court terme situées dans les vignobles de la partie nord de l’IG fournissent une estimation des conditions climatiques. L’aspect principalement occidental, la topographie en pente douce et la proximité du lac Okanagan créent des conditions climatiques idéales pour la production de vins de qualité supérieure. L’IG a une saison de croissance relativement longue et fraîche, bien adaptée à la culture de cépages nobles. L’excellent drainage de l’air froid et l’influence modératrice de la température du lac créent un risque relativement faible de dommages causés par le gel et le froid hivernal.

L’IG est surtout connu pour produire du pinot noir fin et des vins blancs riches et aromatiques. Il y a actuellement environ 100 hectares (250 acres) de vignes dans la zone de l’IG. Bien que les deux tiers de la superficie du vignoble soient plantés en cépages blancs, le pinot noir est le cultivar le plus largement planté et représente environ 27 % de la superficie totale du vignoble. Il y a aussi de petites quantités de gamay noir, merlot et Zweigelt. Les principaux cépages blancs cultivés sont le pinot gris, le riesling, le chardonnay, le gewürztraminer et l’Auxerrois, qui représentent ensemble plus de la moitié du vignoble.

http://terroirsdumondeeducation.com

La description complète de l’IG et la cartographie disponible : à partir du 15 juillet

Vue d’ensemble de la configuration des limites de l’IG indiquée en rouge. Municipalité de Lake Country, la limite est indiquée en jaune. Source:BC Wine Authority