HOKKAIDO PRÉFECTURE IG

Carte : Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education terroirsdumondeeducation.com . Inspiration: Wines of Japan.

Pour acheter la cartes des préfectures  sans droits d’auteur, cliquez sur le lien suivant:https://www.terroirsdumondeeducation.com/product/japon-carte-des-prefectures/

Pour acheter cette carte  des régions viticoles sans droits d’auteurs, cliquez sur le lien suivant:https://www.terroirsdumondeeducation.com/product/japon-carte-des-regions-viticoles/

Toutes nos cartes sont à jour et conformes à la législation européenne. 

HISTOIRE, CLIMAT ET SOLS

Hokkaido est une île située tout au nord de l’archipel nippon et la préfecture s’étend entre les latitudes 41°et 45° nord, donc dans les limites viticoles de l’hémisphère nord (30°-50°). Le climat dans la partie nord de l’île est subarctique, un climat intermédiaire entre le climat tempéré et le climat polaire avec des étés moins chauds qu’à Yamanashi, des hivers plus rigoureux et enneigés avec des températures qui peuvent atteindre – 20°C. La pluviométrie est considérablement moins élevée de juillet à septembre et l’on enregistre 368 mm à Yoichi comparés aux 456 mm à Katsunuma dans la préfecture de Yamanashi. Mais, l’ensoleillement est moins important qu’à Yamanashi, une moyenne de 450 heures dans les régions viticoles d’Hokkaido contre 515 heures à Yamanashi.
Les premières vignes furent plantées à Hokkaido en 1875 et le premier domaine viticole fut créé en 1876 par l’administration de l’île mais, faute de demande, la viticulture périclita et le domaine viticole cessa son activité en 1913. En 1934, la « Nikka Whisky Distilling Company » s’établit à Yoichi et quatre ans plus tard un vin de pomme fut mis sur le marché et du vin fut même élaboré avec la vigne sauvage locale.
Il fallut attendre 1976 pour que des graines de Zweigelt soient plantées avant que le Müller-Thurgau et deux hybrides Seibel 13053 et le Seibel 5270 ne s’implantent dans la région. Il n’est pas rare de voir les vignes taillées horizontalement pour qu’elles soient recouvertes de neige en hiver, ce qui les protège du froid avec une température constante d’environ -5°C, considérablement plus élevée que celle que l’on peut avoir en hiver dans cette région. En hiver, les vignes sont décrochées de leurs supports et déposées sur le sol pour passer l’hiver avant d’être rattachées à leurs supports pour la période de maturation.
Les cépages sont clairement allemands avec le Müller-Thurgau, le kerner, le pinot blanc, le gewürztraminer, le Bacchus, pour les blancs et le Zweigelt, le lemberger, le merlot, le trollinger et le Rondo pour les rouges. La qualité de la viticulture et des vins s’est considérablement améliorée ces dernières années. Les vignes sont taillées en Pergola, pourtant la relative sécheresse de la région n’impose pas nécessairement cette taille mais la Pergola est la taille la plus courante au Japon. La région viticole a constitué un dossier pour être classée en Geographical Indication.

SOUS-RÉGIONS VITICOLES

La région est divisée en 3 sous-régions non officielles, Yoichi, Sorachi-Furano et Tokachi.

Photo
SOURCE: http://visitjapanesewinery.com

Yoichi

La région s’articule autour de la ville de Yoichi, la principale région de production viticole, avec une quarantaine de cultivateurs, c’est la sous-région la moins froide d’ Hokkaido. Yoichi s’est spécialisé dans les cépages internationaux, le chardonnay, le merlot et le pinot noir. La région abrite des petits producteurs ainsi que quelques domaines plus importants.

Sorachi-Furano

La région viticole s’articule autour de la ville de Sorachi et elle s’étend jusqu’à Furano et Asahikawa. Le domaine historique de la région est Tsurunuma qui fut créé en 1972 mais la plupart des domaines sont récents. Le domaine Furano, est sans doute celui qui a le plus influencé le devenir de la région éponyme. Le domaine a fait ses classes dans la ville d’Ikeda avec des vignes sauvages dans la région de Tokachi avant de s’installer à Furano, un espace presque vierge de vignes de 10 000 hectares sur un terroir rocailleux pour cultiver la vigne sauvage et des hybrides. La ville de Furano est bien connue des skieurs et l’enneigement de la région permet de protéger les vignes en hiver. Les cépages Seibel 13053 et 5279 furent sélectionnés pour le rouge et pour le blanc respectivement avec lesquels des vins primés furent élaborés en 1982. Les cépages sont majoritairement internationaux avec le pinot noir et le sauvignon blanc.

Tokachi

C’est une région viticole côtière proche de l’océan Pacifique qui jouit d’un climat plus océanique, la neige est plutôt rare dans cette région qui est entourée par les massifs d’Hidaka à l’ouest et d’Ishikari au nord ainsi que par les collines de Shiranuka à l’est ; le sud fait face à l’océan. En l’absence de neige dans cette région, les vignes ne sont pas protégées en hiver et dans les années 1960, quand les premières vignes furent plantées, elles ne résistèrent pas au froid. Celles qui survécurent furent utilisées pour des sélections massales.

La région possède de nombreuses vignes sauvages de Vitis amurensis, particulièrement résistante au froid et qui possède la capacité de mûrir les raisins tous les ans. C’est cette caractéristique qui poussa les viticulteurs à planter de la vigne dans cette région. Les principaux cépages plantés sont le zweigelt, le Bacchus et le kerner ainsi que le Kiyomi et le Yamanashi qui ont été développés spécialement pour résister au froid. Dans cette région, les vignes sont entièrement recouvertes de terres en hiver, ce travail titanesque est effectué par des machines pour l’enfouissement mais manuellement pour déterrer les vignes.

Photo