STRUMICA-RADOVIŠ DISTRICT

HISTOIRE

Il y a une tradition de production de vin dans ce district datant de plusieurs siècles, elle est attestée par des découvertes archéologiques dans la forteresse Carevi Kuli à Strumica, un site antique datant de 3 500 avant JC. La viticulture était florissante à l’époque romaine mais elle a été largement abandonnée avec la chute de l’Empire Romain.

CLIMAT

Il s’agit d’un bassin isolé unique dans le coin sud-est de la Macédoine du Nord. Il s’étend à partir de Radoviš le long de la rivière Strumica, un affluent de la rivière Struma. La vallée de la rivière Struma s’ouvre vers la mer Égée qui se situe à quelques 100 km et canalise d’importantes influences méditerranéennes jusqu’aux vignobles. Au moment de la véraison, des brises rafraîchissantes arrivent des pentes nord de la montagne Belasica, bien que cela ne soit pas suffisant pour compenser les faibles précipitations de seulement 287 mm au cours de cette période, la sécheresse peut donc être un problème. Ce district viticole bénéficie généralement de 210 jours de soleil, ce qui permet aux viticulteurs de produire des raisins de haute qualité. Dans l’ensemble, le climat de ce district viticole est le plus proche des climats des zones nord de la vallée du fleuve Vardar.

La moyenne de la température annuelle est de 12,9 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 17,3 oC. La température maximale annuelle est de 39 oC et les précipitations sont de 527 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Le climat et l’environnement définissent les meilleurs endroits pour les vignobles, ainsi que le bon choix du sol. Les sols sont variés et les emplacements avec de l’argile sont préférés sur les sites en pente où de fortes pluies peuvent s’écouler mais où suffisamment d’humidité dans le sol peut  être retenue pour que les vignes et les raisins survivent à la sécheresse. Les vignobles situés le long des deux rives de la rivière Strumica bénéficient de sols de gravier et d’argile sableuse bien drainés mais pauvres en éléments nutritifs.

VITICULTURE ET CÉPAGES

Les vignobles s’étendent sur 3 118 hectares à une altitude qui varie entre 250 –et 450 mètres.

Les cépages dominants sont pour les blancs : tamjanika (muscat blanc à petits grains), rkatsiteli, chardonnay, grenache blanc, sauvignon blanc et pour les rouges :  vranec, kratošija (tribidrag, zinfandel | primitivo), stanušina, syrah et pinot noir.

STYLES DE VIN

Les styles de vin de ce district viticole peuvent se montrer mûrs voire même cuits avec beaucoup de fruits, de corps et alcool ainsi qu’avec un haut niveau d’extraits secs. La loi sur le vin autorise l’acidification donc quelques corrections pour améliorer la fraîcheur et assurer l’équilibre du vin. L’art de la vinification est une question d’équilibre car la maturité phénolique peut être assez tardive par rapport à la maturité biologique, et par conséquent le palais peut être assez astringent. L’intensité du bouquet peut varier selon l’orientation du vignoble, le cépage et la période de maturation. Cependant, les vins de ce district sont moins intenses sur le plan aromatique pour les blancs aromatiques qui s’expriment sur  les fruits tropicaux et à noyau. Les rouges montrent des fruits noirs confiturés ou cuits au four avec des tanins remarquables et une longue finale agréable. Il y a eu quelques tentatives prometteuses pour produire des vins doux et de vendanges tardives dans des millésimes extrêmement touchés par la sécheresse, ainsi que des vins doux fortifiés, élaborés à partir du cépage noir Vranac

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs viticoles sont : Hamzali, Pogana, Josifovo, Pirava, Chaparica et Rabrovo.

Source: Wines of Macedonia