WAIHEKE ISLAND GI

SOURCE: Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education terroirsdumondeeducation.com

Photo

C’est sans aucun doute l’un un des plus beaux terroirs viticoles du monde qui nous est offert sur cette île paradisiaque située à quelques encablures au nord-est de la capitale, Auckland. Jusqu’au début des années 1980, elle était plus connue pour ses plants de marijuana que pour ses vignobles. Les pionniers de la viticulture sur l’ile s’appellent Kim Goldwater, qui planta un hectare de vignes de cabernet en 1978 et Stephen White qui en fit une affaire commerciale en 1982 quand il s’y installa avec un doctorat d’horticulture en poche. Ses recherches lui permirent d’établir que certaines caractéristiques de l’île n’étaient pas sans ressembler aux caractéristiques des vignobles du bordelais. Les deux régions ont des températures maximales similaires ainsi que des degrés d’humidité et une pluviométrie très proches mais l’ensoleillement est plus faible à Bordeaux, ce qui donne aux vins de l’île de Waiheke un côté un peu plus chaleureux mais ce n’est pas toujours perceptible.

Photo
STONYRIDGE VINEYARDS

Les sols datent du Jurassique, ils ont entre 145 et 158 millions d’années. Ce substrat est recouvert d’une fine couche d’argile d’érosion de la roche-mère et de dépôts éoliens. Un examen géologique de l’île révèle que le substrat jurassique a été fortement compressé et fracturé par l’activité tectonique et forme une série de strates qui se situent plus ou moins parallèlement du nord ou sud. Les sols sont donc très hétérogènes, ce qui explique sans doute, du moins en partie, la très grande diversité des vins sur l’île en particulier avec les cépages bordelais. la composition argileuse des sols facilite une viticulture sans irrigation.
Le climat est océanique et l’île, qui ne fait que 93 km², possède quand même 133,5 km de côtes. L’océan agit comme un régulateur thermique et a un effet tampon sur les températures. L’île est plus chaude qu’Auckland et elle est protégée du Pacifique par la péninsule de Coromandel à l’est et le massif de Waitakere à l’est. La pluviométrie est aussi plus faible qu’à Auckland avec 730 mm par an mais plus importante qu’à Hawkes Bay, 670 mm par an (l’autre grande région de production de cépages bordelais). Comme sur toutes les îles, les vents arrivent de toutes les directionsavec une prédominance nord-est et sud-ouest. Les sites d’implantation sont donc critiques et la viticulture se fait sur les versants nord pour les cépages bordelais.
Aujourd’hui, la syrah est le cépage le plus planté et il donne des vins savoureux et épicés sur des notes de fruits noirs. Les blancs faits avec le chardonnay, le viognier et le pinot gris sont amples, généreux et aux acidités basses. Une trentaine de domaines viticoles sont ouverts au public et la superficie du vignoble est de 200 hectares de vignes (2019).

Photo
COUPE DE SOL DE L’ÎLE DE WAIHEKE QUI MONTRE LA COUCHE SUPÉRIEURE DÉTRITIQUE IMPRÉGNÉE DE FER ET D’OXYDE DE MANGANÈSE AVEC DES VEINES MINÉRALISÉES

Photo

Photo

Photo
WAIHEKE ISLAND