CENTRAL OTAGO GI

SOURCE: Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education terroirsdumondeeducation.com

Photo

Si la viticulture mondiale décernait des prix pour la plus belle région et le plus beau domaine viticole du monde, Central Otago en Nouvelle-Zélande et le domaine de Rippon Vineyards à Wanaka seraient sans aucun doute parmi les finalistes sans parler des Pinots noirs qui pourraient aussi figurer dans le dernier carré des meilleurs du monde. Dans cette région, la viticulture tutoie les glaciers et les neiges éternelles qui font scintiller l’eau des rivières creusées dans la roche.
La viticulture en Central Otago est concomitante de la ruée vers l’or et la région fut colonisée dès 1862.
On doit à deux hommes la responsabilité d’avoir porté la viticulture de Central Otago sur les fonts baptismaux. D’abord, le Français, Jean Désiré Ferraud, un chercheur d’or des années 1860 qui fit fortune dans la région, et qui était originaire d’une famille de viticulteurs; il se rendit compte rapidement du potentiel viticole de la région. Il s’installa à Clyde, en devint le maire. Il planta 1200 vignes et construisit un chai qui existe toujours aujourd’hui mais il était en avance sur son temps dans une région où même la bière exaspérait les mouvements pro-abstinence. L’autre, fut Romeo Bragato, un immigré croate, qui en 1895, identifia la région comme une région viticole d’importance et qui devint directeur de la viticulture de Nouvelle-Zélande de 1902 à 1909.
La région rafla sa première médaille d’or au concours de Sydney en 1881 pour un Pinot noir de vignes plantées en 1864. Mais il fallut une autre « guerre de 100 ans » avant que la viticulture ne vienne à  bout de l’arboriculture et ce n’est que dans les années 70 qu’elle prit le pas sur les arbres fruitiers avec des domaines comme Rippon, Chard Farm et Black Ridge. C’est l’une des régions les plus australes du monde pour la viticulture et Wanaka même si elle a peut-être perdu son titre non officiel de région la plus méridionale de l’hémisphère sud (44°44’) au profit de Paso del Sapo dans la région de Chabut en Patagonie argentine , (45° 36′).

Photo

Photo
RIPPON VINEYARDS

Le climat de Central Otago est extrême car c’est souvent la région la plus froide et la plus sèche quand elle n’est pas aussi la plus chaude de Nouvelle- Zélande. La pluviométrie est faible : entre 350 et 450 mm par an et la viticulture n’a été rendue possible sur une grande échelle que grâce à la construction d’un lac artificiel de 26 Km2 en 1992.
La sélection des sites d’implantation des vignobles doit être particulièrement rigoureuse car les gelées de printemps ou d’automne ne sont pas rares. Les amplitudes de température entre le jour et la nuit sont fortes et peuvent atteindre 25°C, ce qui accroît la durée de la maturation des raisins sur la vigne. Les étés sont plus chauds que la latitude ne le laisse à penser et des températures au-dessus de 30°C ne sont pas rares. La concentration en UV est de 40% plus importante que sa latitude ne le suggère et la gestion de la canopée doit être particulièrement rigoureuse pour que les vignobles en bénéficient sans en être endommagés. Les vents froids venus du sud ou chauds qui arrivent du nord-ouest peuvent aussi causer de problèmes aux viticulteurs. Les vignobles se situent entre 200 et 400 mètres d’altitude sur des sols très hétérogènes mais qui consistent essentiellement en moraines glaciaires avec des graviers, des loess et des débris schisteux et de quartz, mais ils ont en commun un drainage particulièrement efficace.
La superficie du vignoble s’étend sur 1 884 hectares qui produisent 10 500 tonnes de raisins, ce qui constitue 2,4% de la production nationale (2019). La région de Central Otago produit un quart des Pinots noirs de la Nouvelle-Zélande. Le chardonnay est aussi présent mais la variété blanche la plus plantée est le pinot gris qui représente 12% de l’encépagement et le riesling donne dans l’ensemble de meilleurs résultats. On y trouve aussi du chenin blanc et du sauvignon blanc. Central Otago est divisée en 6 sous-régions non officielles et seule la région de Central Otago a été démarquée pour devenir une ‘Geographical Indication le 10 juillet 2018 et elle a été enregistrée le 29 octobre 2018.

LES SOUS-RÉGIONS DE CENTRAL OTAGO

Photo

Wanaka: cette sous-région se trouve à 80 km et deux chaines de montagnes au nord de Queenstown. Les températures sont plus fraîches, la pluviométrie plus importante qu’à Queenstown/Cromwell et la réflexion lumineuse du magnifique lac Wanaka permet de limiter les risques de gel.

Gibbston: Située à l’est de Queenstown, proche des spectaculaires gorges de Kawarau, cette région ne produit des vins que depuis 1987. C’est la région la plus élevée de Central Otago et les vignobles sur les versants nord sont vendangés après ceux des autres sous-régions viticoles. Les vins sont d’une grande finesse sans jamais se départir d’une grande intensité.

Bannockburn: située sur la berge sud de la Kawarau River aux confins de la Cromwell Valley, le vignoble se trouve sur l’un des sites les plus chauds et les plus secs de la région (les vendanges se font un mois avant celles de Gibbston) et le raisins produisent des vins très distinctifs avec une belle complexité.

Alexandra: c’est dans cette région que le Français Ferraud planta ses vignes en 1864. Son chai en pierres de schiste est toujours debout et ajoute une touche spectaculaire à ce paysage déjà hors du commun. C’est la sous-région la plus au sud de Central Otago et la plus australe du monde. Le climat est continental avec des étés secs et chauds et des hivers froids et avec des fortes amplitudes thermiques entre le jour et la nuit qui donnent des vins ciselés, précis, à la structure tout en dentelle.

Bendigo: C’est sans doute la région la plus chaude de Central Otago et les vignes sont plantées sur des coteaux rocheux sur les versants nord peu escarpés. La faible densité de plantation pour la région donne des vins denses mais minéraux.

Cromwell/Lowburn/Pisa: Cette zone viticole est située sur la partie est du lac Dunstan et s’étend au nord dans la direction de Cromwell sur 25 km. La majorité des vignobles sont situés sur les terrasses à basse altitude parallèles aux montagnes Pisa recouvertes de neiges éternelles. Les vins sont particulièrement séducteurs.

RIPPON VINEYARDS, WANAKA,CENTRAL OTAGO, NOUVELLE-ZÉLANDE