CENTRAL HAWKE’S BAY / CENTRAL HAWKES BAY GI

SOURCE: Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education terroirsdumondeeducation.com

Photo

Les pétitionnaires partisans de la séparation de la GI Central d’Hawkes Bay de celle d’Hawkes Bay ont présenté des arguments convaincants auprès des autorités viticoles de Nouvelle-Zélande en particulier ils faisaient remarquer que la région de Central Hawke’s Bay possédait des caractéristiques topologiques, géographiques et climatiques différentes la GI d’Hawke’s Bay pour être démarquée comme une Geographical Indication à part entière.
Les principaux arguments développés étaient les suivants:

1. La région est plus fraîche avec des conditions de maturation des raisins sur la vigne plus longues et les écarts de température sont plus importants que dans la région générique d’Hawke’s Bay.

2. La géologie des sols est particulière avec des couches ce calcaire provenant de
l’ assèchement marin d’un bassin vieux de 3 millions d’années que recouvre une couche de loess. Des schistes argileux détritiques sont aussi présents.

3. La climatologie et les sols étaient adaptés à des variétés différentes de celle de la région d’Hawkes Bay (réputée pour le cabernet sauvignon et le merlot) en particulier bien adaptées au pinot noir.

4. Que cette partie de la région était aux mains de petites exploitations et qu’il existait des intérêts communs entre elles.

5. Que les vignes entaient majoritairement plantées franches de pied.