MADEIRENSE DOC

Source: non identifiée

L’APPELLATION

L’AOP «Madeirense» est réservée aux vins tranquilles blancs, rosés et rouges élaborés sur l’archipel autonome de Madère au Portugal.

RÉSUMÉ

C’est l’appellation de l’île de Madère pour les vins non mutés et on ne recense que 33 hectares pour les vins tranquilles contre 500 hectares pour les vins mutés. Le climat de Madère, nécessairement dicté par l’océan Atlantique, apporte des températures tempérées stables toute l’année et pose deux défis majeurs qui ont forcé les vignerons à se concentrer sur les vins fortifiés plutôt que sur les vins tranquilles jusqu’à une époque récente.
Il ne fait pas suffisamment chaud pour arriver à des maturités phénoliques adéquates et les températures stables ne permettent pas à la vigne un repos hivernal et un cycle dormant naturel. De plus, les alizés qui soufflent du nord-est créent deux zones climatiques distinctes sur l’île. Les vents poussent les nuages ​​sur la côte nord, où ils sont ensuite piégés par les hautes montagnes du centre de l’île. Les vignobles de la côte nord ont donc des précipitations plus élevées et des températures plus fraîches que celles de la côte sud.
Les vignes sont taillées en espalier ou treillis (latada). Le système latada présente deux avantages pour les raisins car il les protège des maladies fongiques causées par l’humidité en facilitant le passage de grands volumes d’air à travers les vignes et il les protège le vignes de la lumière directe du soleil en permettant aux feuilles de vigne de fournir de l’ombre naturelle, ce qui assure des niveaux élevés d’acidité dans les raisins.
Les sols sont volcaniques (basalte) et riches en acidité. Pour pallier aux conditions relativement fraîches pendant la maturation des raisins, les vignerons recherchent des parcelles mieux exposé à la chaleur que celles historiquement utilisées pour la production de vin mutés. Bien que le vignoble qui leur est consacré soit faible (moins de 5%), les vins tranquilles progressent définitivement et beaucoup impressionnent par leur qualité.
Les meilleurs blancs sont basés sur le cépage verdelho mais aussi sur l’arnsburger, peu connu, un croisement d’un müller-thurgau et de chasselas. Comme pour ses vins mutés, les cépages blancs occupent une place centrale à Madère, en raison de la plus grande facilité à les amener à une maturité maximale. Les vins à base de verdelho sont toujours bons et donnent des notes d’agrumes (orange, citron, citron vert) avec une salinité prononcée.
​Les assemblages de rouges et de rosés sont principalement basés sur des raisins portugais continentaux: touriga nacional, aragonez (tempranillo) et tinta barroca. Cependant, les vignerons expérimentent également avec les cépages internationaux comme le cabernet sauvignon et le merlot. Les blancs sont supérieurs aux rouges. ​

Photo
VIGNOBLES DE BLANDY’S (SOURCE: Blandy’s)

HISTOIRE

VOIR: MADEIRA / VINHO DA MADEIRA / MADERE / VIN DE MADERE / MADERA / MADEIRA WEIN / MADEIRA WINE / VINO DI MADERA / MADEIRA WIJN DOC

CLIMAT ET SOLS

L’altitude et l’exposition des parcelles donnent lieu à la formation de microclimats qui marquent fortement la production des raisins qui donnent naissance au «Vin de Madère».
Les sols majoritairement d’origine basaltique à pH bas sont à l’origine de moûts et de vins à forte acidité, qui marquent de manière si caractéristique les «Madères» et leur confèrent leur longévité bien connue.
Les amplitudes thermiques sont faibles tout au long du cycle végétatif et les températures pendant la maturation sont généralement douces.
La répartition tendancielle des cépages traditionnels à travers les différents microclimats de l’île n’est pas non plus le fruit du hasard et lie les facteurs naturels aux facteurs humains, démontrant le lieu où l’homme a trouvé les meilleures conditions pour que chacun d’eux exprime ses meilleures qualités.
Un des facteurs humains qui marquent le plus le paysage viticole et les vins qui y sont produits sont les «poios» (terrasses construites de manière à contrer la forte pente des coteaux et à permettre leur utilisation agricole).
Dans une zone agricole rare, la pression sur les terres est grande, l’introduction de matière organique dans les sols étant courante, c’est pourquoi ils présentent normalement des valeurs élevées de ce paramètre.
La petite taille des parcelles combinée aux formes du relief conduit à l’impossibilité, presque généralisée, de recourir à la mécanisation, raison pour laquelle la plupart des pratiques agricoles sont réalisées manuellement (récoltes, taille, vendanges en vert, contrôle phytosanitaires. etc.).
La manière dont la vigne est conduite est un choix de l’homme qui tente d’adapter le vignoble à l’environnement dans lequel il est inséré et au type de production qu’il souhaite. Dans ce contexte, les systèmes de conduction les plus utilisés pour la production de «vin de Madère» sont le treillis (pergola), l’épandeur et les vignes au sol.
Les facteurs naturels combinés aux facteurs humains favorisent des caractéristiques uniques et une plus grande productivité des vignobles sans perte de qualité des moûts pour le «Vin de Madère».

DÉLIMITATION DE L’APPELLATION

La Région Autonome de Madère (RAM) est située dans l’océan Atlantique entre 30 ° et 33 ° de latitude nord, à 978 km au sud-ouest de Lisbonne et à environ 700 kilomètres de la côte africaine, presque à la même latitude que Casablanca, relativement proche du détroit de Gibraltar.
La RAM se compose de deux îles habitées, l’île de Madère (740,7 km2) et l’île de Porto Santo (42,5 km2) et plusieurs îles et îlots inhabités (îles Desertas et Selvagens).
La zone géographique de production du «Vin de Madère», selon la représentation cartographique de la figure suivante, correspond à la RDM, couvrant les îles de Madère et de Porto Santo.
Le « Vin de Madère » doit être obtenu exclusivement à partir de raisins produits dans la RDM.

CÉPAGES

 

B – Blanc; T – Rouge; R – Rosé

1. Uniquement permis sur l’étiquetage des vins avec AOP «Madère».

RENDEMENTS

90 hl pour les vins rouges

100 hl pour les vins blancs et rosés.

CARACTÉRISTIQUES VITICOLES ET ŒNOLOGIQUES

– La vinification des vins blancs, rouges et rosés de cette AOP suit la méthode classique de vinification associée à la technologie disponible aujourd’hui.

– Les raisins sont traditionnellement récoltés manuellement.

– Dans des cas techniquement justifiés, les raisins issus de cépages blancs peuvent subir une macération pelliculaire à température contrôlée, suivie d’un pressurage. Lors du pressurage et dans des circonstances particulières, la ségrégation du moût et du pressoir peut être séparée, le premier étant normalement utilisé dans la production de vins AOP «Madeirense».

– En règle générale, les vins rouges sont élevés en bois, ceci étant dans la grande majorité des cas en barriques.

Dernière modification du cahier des charges : 19/04/2012