TÁVORA-VAROSA DOC

SOURCE: Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education-terroirsdumondeeducation.com

Photo

L’APPELLATION

L’appellation Távora-Varosa DOC est réservée aux vins tranquilles blancs, rosés et rouges ainsi qu’aux vins mousseux élaborés dans la DOC qui se situe dans la région éponyme au Portugal.

RÉSUMÉ

C’est une petite appellation à l’intérieur des terre qui s’intègre comme  une pièce de puzzle reliant Vinho Verde (à l’ouest),  le Douro (au nord), le Dão / Lafões (au sud) et le Beira Interior (à l’est).
Les vignobles sont situés à haute altitude (500-800 mètres) sur les pentes du massif de la Nave orientée nord-sud entre les rivières Paiva et Távora, affluents du Douro. Le climat est décidément continental avec des journées chaudes et des nuits fraîches.  Cette amplitude de température permet au cycle végétatif de la vigne de fonctionner normalement et de préserver des niveaux d’acidité particulièrement élevés dans les raisins, une  condition sine qua non de l’élaboration d’effervescents de qualité.
Les sols sont constitués de granite et de schiste avec un peu d’argile. Les principaux cépages blancs sont le bical, le chardonnay, le cerceal branco, le fernão pires, le gouveio, la malvasia fina et le verdelho. Avec Bairrada, c’est l’une des principales zones de production de vins effervescents. Ils sont élaborés selon la méthode traditionnelle. Le cerceal branco apporte l‘acidité et  la minéralité, le bical, le chardonnay, le verdelho et la malvasia ajoutent des arômes et des saveurs de  fruits à noyau, des notes tropicales et du corps aux vins. Le  fernão pires et le gouveio apportent  de l’intensité aromatique.
Les vins sont classés suivant leur élevage sur lies : Réserve (au moins 12 mois de bouteille); Super Réserve ou Extra Réserve (au moins 24 mois de bouteille); Velha Reserve ou Grande Reserve (au moins 36 mois de bouteille).
Bien que les effervescents soient au centre de la production de Távora-Varosa, les vins tranquilles sont agréables, ils sont dans un style plus léger aromatiquement  et ils mettent l’accent sur les notes d’agrumes et possèdent des niveaux d’acidité élevés.
​Les principaux cépages rouges sont l’aragonez (tempranillo), le pinot noir, la tinta barroca, le touriga franca et le touriga nacional. Ils sont légers, frais et favorisent le côté fruits rouges de la gamme  des saveurs.

Photo
SOURCE: @diogowinemaker

HISTOIRE, CLIMAT ET SOLS

Certaines zones de l’appellation pourraient se confondre avec les terres du Douro. La région qui a donné lieu à la reconnaissance de la DO Távora-Varosa se distingue, bien qu’elle soit d’une superficie modeste, dans la production de vins effervescents, même si elle produit également des vins blancs frais et des rouges doux.
La région située au pied des pentes de la Serra da Nef, entre les rivières Paiva et Távora, on y a trouvé des traces d’occupation humaine depuis la protohistoire et y sont passés les Romains, les Suèves et les Wisigoths. Elle a été choisie par des moines cisterciens qui y construiront certains des plus beaux exemples architecturaux cisterciens, comme le monastère de S. João de Tarouca, le premier de la péninsule ibérique, construit au XIIe siècle.
Avec des conditions édapho-climatiques uniques dans cette région, les sols sont principalement granitiques primaires et pauvres en calcaire, parfois schisteux avec une érosion et des acides marqués et assez pauvres en matière organique.
Le climat est continental tempéré et sec, avec des hivers rigoureux (très froids et humides), rendant cette région privilégiée dans la production de vin.
Les vignobles destinés à la production de vins effervescents et de vins de qualité avec la DO Távora-Varosa sont généralement installés à haute altitude (entre 500 et 800 mètres) et exposés au sud, ils doivent être plantés avec exposition adaptée sur les sols suivants: sols litholiques non humiques de granites et migmatites; sols de transition et sols méditerranéens bruns ou rouges à schistes ou gneiss métamorphisés, présentant en général une forte acidité.
Le binôme climat / sol fait de cette région l’une des plus appropriées, au niveau national, pour la production de vins et en particulier de vins effervescents.
Les vins blancs ont une acidité naturelle et un arôme intense, avec un caractère d’agrumes, lumineux et frais, qui améliorent leur qualité, Tàvora- Varosa étant une région par excellence où le vin blanc trouve des conditions uniques pour s’élever au plus haut niveau de qualité.
De même, les vins rouges viennent chercher cette délicatesse dans l’arôme et la noblesse du corps, atteignant d’excellents arômes au fil du temps. Dans les paroisses du nord de la région de Távora-Varosa, en raison de leur proximité avec la région du Douro, les vins rouges acquièrent un caractère, une structure, qui ne sont pas sans ressembler aux vins de son illustre voisin.

DÉLIMITATION DE L’APPELLATION

La zone géographique correspondant à la dénomination d’origine Távora-Varosa couvre:

De la municipalité de Moimenta da Beira, les paroisses d’Arcozelo, Baldos, Castelo, Moimenta da Beira, Nagosa, Paradinha, Rua et Vilar;

De la municipalité de Penedono, les paroisses de Póvoa de Penela et Souto;

Dans la municipalité de São João da Pesqueira, les paroisses de Pereiros et Riodades;

De la commune de Sernancelhe, les paroisses d’Escurquela, Beech, Ferreirim, Fonte Arcada, Freixinho, Granjal, Penso, Sarzeda, Sernancelhe et Vila da Ponte; Dans la commune de Tabuaço, les paroisses d’Arcos, Granja do Tedo, Longra etParadela;

Dans la commune d’Armamar, les paroisses de Cimbres, Goujoim, Queimada, Queimadela, Santa Cruz de Lumiares, Santiago, São Cosmado, São Romão et Tões; Dans la municipalité de Lamego, les paroisses de Britiande, Cepões, Ferreirim, Lalim, Vila Nova de Souto de El-Rei et la partie de la paroisse de Várzea de Abrunhais qui n’appartient pas à la région délimitée du Douro;

Dans la commune de Tarouca, les paroisses de Dalvares, Gouviães, Granja Nova, Mondim da Beira, Salzedas, Tarouca et Ucanha.

CÉPAGES

Vins blancs:

bical, cerceal, chardonnay, dona-branca, fernão-pires, folgasão, gouveio, malvasia-fina (avec une représentation minimale de 30%, pour les nouvelles plantations), malvasia-rei (avec une représentation maximale de 10%), rabo-de-ovelha, síria e et viosinho ainsi qu’arinto, tália et verdelho;

Vins de base pour le rouge pétillant:

alvarelhão, aragonez, pinot-tinto, tinta-da-barca, tinta-barroca, touriga-franca et touriga-nacional;

Vins de base pour les blancs effervescents:

bical, chardonnay, cerceal, dona-branca, fernão-pires, folgasão, gouveio, malvasia-fina, malvasia – rei et pinot-branco et encore verdelho.
(*) – Cépages avec une représentation minimale de 30% des variétés, dans les nouvelles plantations; (**) – Cépage avec une représentation maximale de 10% du cépage.

RENDEMENTS

Vins et vins mousseux blancs et roses avec DOC Távora-Varosa:
90 hectolitres hectolitres par hectare

Vins et vins rouges effervescents avec DOC Távora-Varosa:
80 hectolitres hectolitres par hectare

CARACTÉRISTIQUES VITICOLES ET OENOLOGIQUE

Les caractéristiques techniques ci-jointes incluent les modifications de la DOC du 24/03/2017
– Les vins Varosa doivent provenir de vignes ayant au moins quatre ans de greffage, strictement, sous forme basse, en gobelet ou en cordon.

-Les vins effervescents blancs, rouges et roses produits dans la région et bénéficiant de la DO Távora -Varosa appartiennent à la catégorie des vins effervescents ayant droit à l’appellation DOP, à condition que:
a) La méthode classique de fermentation en bouteille a été suivie dans sa préparation.

– Les vins effervescents font l’objet de 2 certifications (impliquant que les échantillons prélevés et envoyés pour analyse – physico-chimiques et sensoriels – ont des résultats positifs) – la 1ère certification est faite au vin de base et lorsque l’opérateur est informé, il est également informé qu’il a une date limite dans les 6 mois pour mettre en bouteille. L’opérateur doit communiquer la date de mise en bouteille pour le suivi / contrôle et aussi parce que la période de vieillissement (minimum 9 mois) commence à compter à partir de cette date (la 2ème fermentation se fait en bouteille).

Par la suite, lorsqu’il a l’intention de commercialiser, et tant que le produit est «dégorgé» et prêt, il formalise la demande auprès de l’entité de certification qui procède à une nouvelle collecte d’échantillons soumis à une analyse physico-chimique (qui inclut le paramètre de pression) et une analyse sensorielle qui doit être aussi positive.

Dernière modification du cahier des charges : 24/03/2017