OREGON (ÉTAT)

Photo
SOURCE: Wikipedia.org

PRÉSENTATION DE LA RÉGION

Même si l’on compte de nombreux cépages plantés, la viticulture est largement dominée par le pinot noir qui représente 58% de la superficie plantée et 59% de la production, et la proportion dans la région emblématique de Willamette Valley est encore plus élevée.
L’Oregon est une région viticole de classe mondiale avec plus de 769 établissements vinicoles et plus de 1 144 vignobles cultivant 72 cépages. L’Oregon est le 4e producteur américain derrière la Californie, l’état de Washington et New York et en 2017 on recensait 13 758 hectares de vignes, une augmentation de 11,7% par rapport à l’année 2016.
Le total des tonnes de raisins transformés a augmenté de 9,3%, passant de 70 579 tonnes à 77 170 tonnes en 2017. Les augmentations les plus importantes proviennent de l’est de l’Oregon dans les grandes zones de production qui augmentent de 18%, et de la Rogue Valley qui augmente de 13%. Les ventes de caisses ont augmenté de 6%, passant de 3,39 millions à 3,60 millions en 2017, soutenues par des augmentations des ventes internationales et le Canada est le principal importateur.

HISTOIRE

L’histoire commence en 1847 mais le premier vignoble officiellement enregistré fut celui de Peter Britt à la fin des années 1850 à Jacksonville. Pourtant, l’ industrie viticole n’existe que depuis les années 1960 et elle est concomitante de la renaissance de l’industrie viticole des Etats-Unis et en particulier de celle de la Californie.
La Prohibition (1920-1933) avait mis fin à toute tentative de velléité des producteurs de développer une industrie naissante prometteuse. En 1970, il n’y avait que cinq établissements vinicoles commerciaux et 14 hectares de vignobles officiellement enregistrés y compris un vignoble de pinot noir dans la vallée de la Willamette, une région longtemps considérée comme trop froide pour convenir à la viticulture. La première reconnaissance internationale vint en 1979 quand le pinot noir du domaine Eyrie Vineyards 1979 se classa parmi les meilleurs pinots noirs du monde dans une compétition officielle.

Photo
IRIS VINEYARDS NEAR EUGENE, OREGON/ SOURCE:flickr.com

La consolidation de l’industrie viticole continua dans les années 1980 avant que le développement du phylloxéra n’intervienne en fin des années 1980 et début des années 1990. En effet, les souches AxR1 qui avait été conseillées par l’Université de Davis s’étaient avérées finalement vulnérables à l’aphide.
Mais, comme en Californie, l’industrie viticole absorba cette replantation des vignobles sans sourciller tant le climat était porteur pour de grandes régions viticoles américaines.

SOLS ET CLIMATS

Les vignobles se trouvent généralement sur les surfaces plus anciennes et bien érodées où la formation d’argile a conduit à des sols arables à texture plus fine et à des sous-sols enrichis en argile avec une fertilité réduite. Ces sols érodés sont appelés alfisols ou ultisols et sont généralement moins riches en nutriments et en fertilité que les sols plus jeunes.
Sur les coteaux moins stables, sur les terrasses et les fonds de vallées de chaque région, de nombreux vignobles poussent sur des sols plus jeunes et moins érodés, où la teneur en argile, en limon et en sable est plus importante et la fertilité reflète la composition des matériaux d’origine. Ces sols aux horizons de surfaces sombres, riches en matière organique, sont des mollisols, et sont généralement plus riches en nutriments et en fertilité.
Le climat varie suivant la position du terroir par rapport à l’océan et aussi en fonction de l’altitude. On trouve 3 types de climats principaux: océanique, continental et méditerranéen.

RÉGIONS VITICOLES

L’Oregon compte 23 AVAs (tableau ci-dessous, juillet 2022)

En format Excel