LA MISERICORDE DU HAUT DES DEUX SINGESLongue et sinueuse est la descente. Elle requiert une prudence tous instants. Elle représente un dénivelé de 2 500 m. Le moindre écart, c’est la chute vertigineuse sans parachute. Aucun autre véhicule montant ou descendant ne fut entrevu. Elle se déroula donc sans la moindre encombre ce qui permit […]
To access this post, you must purchase Une semaine.