Grands cépages du monde: Riesling

DESCRIPTION

Un cépage adoré des dégustateurs professionnels mais moins des amateurs 

On pourrait décrire le riesling comme le cépage le moins aimé des consommateurs lambda et l’un des plus respectés et aimés des dégustateurs avertis. Tel est sans doute le paradoxe de ce grand cépage qui est l’une des variétés de cuve les plus intéressantes du monde. Ce sont peut-être ses arômes un peu terpéniques qui rebutent certains dégustateurs mais avec un peu d’habitude, ils ajoutent du caractère à ce cépage qui est capable de produire des vins de longue garde, du sec au liquoreux en passant par des vendanges tardives à différents niveaux de sucrosité.
Le riesling est l’un des cépages les plus anciens, comme le suggère son nombre impressionnant de synonymes. Il est probablement originaire du Rheingau, sur la rive nord du Rhin en Allemagne, où sa première mention proviendrait d’un document daté du 3 mars 1435 (Jancis Robinson et. al. The Wine Grapes) sous le nom de riesslingen. La première mention de l’orthographe moderne du riesling est apparue dans l’édition latine « Kreutterbuch » du botaniste Hieronymus Bock (1552).
​Les analyses génétiques du parentage de ce cépage ont montré qu’il existe une relation de parent-progéniture avec le gouais blanc, l’un des cépages les plus anciens et les plus prolifiques d’Europe occidentale. Le gouais blanc a également des relations parent-progéniture avec au moins quatre-vingts autres cépages, entre autres avec le chardonnay, le gamay noir, l’elbling et le furmint. Ils sont donc tous des demi-frères et sœurs, des grands-parents ou des petits-enfants du riesling.

SOURCE: pixabay.com

Le cépage est très résistant au froid, grâce à la dureté de son bois. Il doit être planté sur les meilleurs sites pour mûrir pleinement et donner des bons rendements viables économiquement. Il bourgeonne tardivement et a donc tendance à éviter les gelées printanières. Il est de maturation moyenne à tardive, selon le style de vin produit. Il est résistant à l’oïdium et peu sensible au mildiou et au botrytisme. Le riesling est l’un des cépages qui restituent le mieux le terroir où ils sont cultivés; il donne des résultats différents suivant les pays et les sites d’encépagement. Les vins ont un potentiel de garde très long. La France en compte 3 513 hectares.

EUROPE: LE RIESLING

L’Allemagne: le grand pays du riesling en Europe 

Italie : le riesling italico est beaucoup plus important en Italie que le riesling et l’encépagement total n’est que de 625 hectares, principalement dans les parties les plus fraîches de l’Alto Adige et du Frioul.

Espagne : n’en cultive qu’une centaine d’hectares principalement en Catalogne dans le nord-est du pays.

Luxembourg : le riesling est beaucoup plus important compte tenu de la taille du pays et on en recense 121 hectares, juste près de la vallée de la Moselle à la frontière allemande.

Allemagne : c’est l’épicentre du riesling, et le pays en est de loin le plus grand producteur avec 23 960 hectares, ce qui en fait le cépage le plus planté du pays. Le riesling est cultivé dans toutes les régions viticoles allemandes avec des quantités égales dans le Pfalz (5 500) et la Moselle (Mosel-Saar-Ruwer), 5 500 hectares. On en trouve aussi 3 800 hectares en Hesse-Rhénane, 2 500 hectares dans le Rheingau et 2 100 hectares dans le Wurtemberg. Dans La région viticole la plus fraîche d’Allemagne, la Moselle (Mosel-Saar-Ruwer), où le riesling arrive à maturation relativement tardivement, il ne peut mûrir que sur les pentes les mieux situées et les plus exposées, inclinées de manière à capter le maximum de soleil.
Les vins produits ici ne contiennent généralement qu’environ 8-9% d’alcool avec une acidité extrêmement élevée et ils peuvent être cisterciens en début de vie et ont besoin de temps pour s’assouplir. À une certaine époque, et conformément à la législation allemande, les vins avaient une certaine douceur par l’addition de sucre, parfois pour masquer la piètre qualité du vin lui-même. Mais le changement climatique, l’amélioration de la qualité ont permis de transformer le riesling allemand, en particulier dans les régions viticoles du sud et aujourd’hui on trouve des vins secs avec des niveaux d’alcool plus élevés, avec des profils précis et beaucoup plus adaptés à la gastronomie.



VIGNOBLES DE LA MOSELLE. SOURCE: pixabay.com


La Suisse : bien qu’elle soit proche de l’Allemagne, la Suisse ne cultive presque pas de riesling et elle possède seulement 12 hectares près de la moitié en Valais.

Autriche : en cultive 1 863 hectares mais bien loin derrière le grüner veltliner. Le Weinviertel en compte 575 hectares, la Wachau, 200 hectares, le Kamptal 300 hectares et le Kremstal 215 hectares. Dans le Burgenland, il se trouve principalement près du lac de Neusiedl où il est élaboré majoritairement sous forme de vins liquoreux dont les meilleurs peuvent être majestueux. Les vins autrichiens sont plus amples que la plupart des vins allemands, et souvent un peu plus épicés et moins austères.

Hongrie : on en recense 1 304 hectares principalement dans les régions centrales du sud de Kunság, Csongrád et Tolna, mais il y a quelques beaux vins aussi près du lac Balaton.

Tchéquie : Il y a 1290 hectares sous le nom de Ryzlink Rýnský et les vignobles sont concentrés dans les régions viticoles du sud de Morava dans le sud-est du pays mais on en trouve aussi à Velké Žernoseky.

Slovaquie : on en cultive 605 hectares à Pezinok et surtout à Modra dans la région de Malokarpatská à la frontière avec l’Autriche

Slovénie : Il y a un total de 676 hectares sous le nom de renski riesling principalement à Štajerska Slovenija (Styrie slovène); et Prekmurje (52 hectares) dans le nord-est.

Croatie : le riesling est la cinquième variété la plus plantée en Croatie sous le nom de rajnski rizling avec 676 hectares comme en Slovénie soit peu plus de 3% du vignoble.

Moldavie : en possède 1 343 hectares et le cépage est connu sous le nom de Rislinoc.

Ukraine : en cultive 2 702 ha sous le nom de ‘Rhin ‘. ​



VIGNOBLES DU KAMPTAL EN AUTRICHE. SOURCE:© AWMB / Wine Committee Kamptal. Austria Wines.

NOUVEAU MONDE

De majestueux rieslings en Australie

Etats-Unis :

Californie : la variété était autrefois connue sous le nom de johannisberg ou white riesling et on en recense 1 550 hectares.

Oregon : plus frais et plus nuageux, l’Oregon a depuis longtemps une solide tradition de production mais il manque, comme souvent pour ce cépage, de marchés enthousiastes. L’État totalise 314 hectares

Washington : sur la côte ouest, c’est l’État de Washington qui s’affirme comme un spécialiste du riesling avec 2 558 ha et il produit des vins aux fruits scintillants et extrêmement croquants à tous les niveaux de sucrosité. Le Michigan est bien aussi connu pour son riesling.

New York : sur la côte est, la région de Fingers Lake dans l’État de New York est la plus réputée et on en cultive 276 hectares où il produit de vins très fins et très élégants soit en sec ou en vendanges tardives.
Canada : en Ontario, les vins de glace élaborés avec le riesling sont parfois superbes. Les meilleurs rieslings secs viennent de la Colombie-Britannique où l’on en compte 150 hectares.

Le riesling est beaucoup plus à l’aise dans le nord-est frais de l’Amérique du Nord qu’en Amérique du Sud.

Argentine : ne dispose que de 112 hectares

Chili : 277 hectares dont 33 ha (82 acres) en Bio-bío

Australie : c’est le cinquième cépage le plus planté avec un total national de 4 401 hectares. L’Australie a l’un des styles les plus distinctifs au monde car il est produit dans un climat beaucoup plus sec et plus chaud que celui de toutes les régions viticoles allemandes. La Clare Valley avec 862 hectares abrite la plus grande concentration de rieslings australiens. Les vins sont secs comme nulle part ailleurs avec des arômes et des saveurs citronnés. À part la Clare Valley, on en trouve dans l’ Eden Valley dans Barossa et Great Southern en particulier à Frankland River. Adelaïde Hills, Padthaway et en Tasmanie et il produit aussi de beaux vins mais qui ne sont pas tout à fait à la hauteur des trois autres régions australiennes.


CLARE VALLEY VINEYARDS. SOURCE:@Clare Valley Vines at Taylors Wine. Photo: Taylors Wines.

Nouvelle-Zélande : le pays cultive un total de 917 hectares et les plus intéressants sont ceux de la Central Otago.

Afrique du Sud : ce n’est franchement pas un cépage pour l’Afrique du Sud même si sa cause du n’a pas été aidée par la persistance de l’utilisation du terme Cape riesling, et parfois juste riesling pour le modeste cépage crouchen. Les plantations totales de « vrais » riesling ne sont que de 230 hectares dispersés dans la plupart des régions viticoles du pays.

Chine : le riesling est également cultivé en Chine où l’on en trouve environ 400 hectares dans les provinces du Shanxi, du Gansu et du Xinjiang,

Japon : en compte 10 hectares