ALMANSA DO

SOURCE: Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education terroirsdumondeeducation.com

 

SOURCE: Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education terroirsdumondeeducation.com

L’APPELLATION

L’appellation Alamnsa DO est une appellation de vin jeunes blanc, rosé et rouge  et de vin mousseux de qualité, élaborés dans l’appellation qui se situe dans la Communauté autonome de La Manche.

RÉSUMÉ

Almansa est la région située la plus à l’est de la Castille-la-Manche  et fut pendant longtemps la frontière entre les royaumes musulmans et le royaume d’Aragon-et-Castille.  Cette  DO délimitée en 1966  s’étend sur  7 118 hectares cultivés par 750 viticulteurs et transformés par 12 domaines et qui produisent
67 553 hectolitres de vin.
​Elle tire son nom de la ville de Castillo d’Almansa  connue pour son imposant château du XIVe siècle. Almansa est géographiquement  et stylistiquement plus proche des ses voisines, Valence et Murcie.

Photo
LE CHÂTEAU D’ALMANSA. SOURCE: Par Satrack from Albacete, España — https://commons.wikimedia.org/

RÉSUMÉ

La viticulture existe dans cette région sans discontinuer depuis le XVIe siècle. En dépit de sa proximité avec la mer Méditerranée, le climat est continental extrême avec des températures élevées lors de la maturation des raisins et les conditions climatiques y sont aussi dures que dans les autres parties de la Castille-la-Manche (maximum 38°C en été et -6°C en hiver).
​Les sols sont pauvres et pierreux avec une bonne proportion de calcaire et la quantité des précipitations  est faible avec 350 mm par an, mais les pluies peuvent parfois être torrentielles. Les vignes sont plantées majoritairement sur un plateau à 750 mètres d’altitude ce qui tempère un peu les conditions extrêmes des températures de l’été.

Photo
SOURCE: http://denominacion-origen-almansa.com/

RÉSUMÉ

C’est une région pour les rouges qui sont élaborés principalement avec le cépage monastrell (mourvèdre). On y trouve aussi de la garnacha tintorera (alicante bouschet) qui produit des vins hauts en couleur,  riches  et tanniques et il est souvent utilisé dans les assemblages du cencibel (tempranillo), du cabernet sauvignon et de la syrah.
​Les variétés autorisées pour les blancs sont le chardonnay, le sauvignon blanc, le verdejo, le moscatel de grano menudo (muscat blanc à petits grains). Les rouges se sont taillés une fière réputation sur les marchés internationaux et la région exporte dans plus de 25 pays des vins d’entrée de gamme.

HISTOIRE

La viticulture dans les environs d’Almansa s’est développée sans interruption depuis le XVIe siècle. Cette région viticole, située à environ 700 m d’altitude, est la plus orientale de Castille-La-Manche.  Almansa, a été fondée en 1966. À cette époque, il y avait un nombre considérable de caves qui, pour différentes raisons, disparaissaient, laissant la viticulture de la région entre les mains de quelques caves et coopératives. Ces dernières années, de nouveaux vignobles et caves ont vu le jour, qui ont donné un nouvel essor à cette zone privilégiée pour la production de vins de grande qualité en raison de ses terres et de son climat. Actuellement, les vins sont élaborés avec des cépages internationaux et indigènes mis en bouteilles et exportés dans plus de 20 pays, dont le Japon et les États-Unis.

CLIMAT ET SOLS

La zone géographique couverte par le D.O. Almansa, est un plateau qui borde à l’Est, à travers le soi-disant couloir Almansa, l’ancien royaume de Valence. Cette topographie  a marqué pendant des siècles la transition des terres du Levant à la Castille. La principale différenciation du territoire qui comprend la D.O. Almansa, par rapport à celui du Levante, est la différence d’altitude, de 400 mètres d’altitude dans la ville voisine de Fuente La Higuera, à 700 mètres à Almansa, avec seulement 15 km entre les deux. Le climat est continental extrême , avec très hivers froids et secs accompagnés d’étés très chauds. Les pluies sont concentrées au printemps et à la fin de l’été, ne dépassant pas 250 mm par an en moyenne.
Le terrain, en général, est riche en calcaire, alternant des zones avec peu de substrat et caillouteux, avec d’autres plus sablonneuses et profondes.
En général, ce ne sont pas des terres très fertiles, donnant de faibles rendements à l’hectare. Les vignobles qui composent le D.O. Almansa sont tous inclus dans la province d’Albacete. C’est une zone éminemment rurale dont le plus grand noyau urbain est la ville d’Almansa elle-même avec 26 000 habitants, l’agriculture étant la ressource la plus importante de la région. La DO d’Almansa a été créée  en 1966.

DÉLIMITATION DE LA ZONE

  1. Elle comprend les parcelles et pièces de vigne situées dans les communes suivantes:

    • —  Almansa.

    • —  Alpera.

    • —  Bonete.

    • —  Corral Rubio.

    • —  Higueruela.

    • —  Hoya Gonzalo.

    • —  Pétrola.

      • —  Chinchilla: zone délimitée par la Vía deservicio AB-402 (qui s’étend de Horna à Venta de Alhama)et qui jouxte les communes de Pétrola et Corral Rubio, d’un côté, et de l’autre, les communes de Bonete, Higueruela et Hoya Gonzalo.

CÉPAGES

Principaux:

GARNACHA TINTORERA

MONASTRELL

VERDEJO

– Rouges:

garnacha tintorera, monastrell, cabernet sauvignon, tempranillo, syrah, merlot, garnacha tinta, petit verdot et pinot noir

– Blancs:

chardonnay, sauvignon blanc, verdejo et moscatel de grado menudo.

NB: Deux nouveaux cépages sont introduits: Macabeo pour les blancs et Cabernet Franc pour les rouges. Modification du :26/01/2022

RENDEMENTS

Les rendements à l’hectare  sont :

– Vins de vignobles en gobelet:

Blanc: 7.860 kg / ha et 55 hl / ha
Rouge: 6 430 kg / ha et 45 hl / ha

– Vins de vignobles en treillis: 

Blancs: 11 430 kg / ha et 80 hl / ha
Rouges: 10 000 kg / ha et 70 hl / ha

CARACTÉRISTIQUES ŒNOLOGIQUES

Pratiques œnologiques essentielles

 

Des pressions appropriées seront appliquées pour l’extraction du moût ou du vin, ainsi que pour la séparation des marcs, de sorte que le rendement n’excède pas 74 litres de vin par 100 kilogrammes de raisin rouge et 70 litres de vin par 100 kilogrammes de raisin blanc.

Pour élaborer des vins rouges, la durée minimale de macération est de 48 heures.

Le mélange de variétés blanches avec des cépages rouges n’est pas autorisé.

Les conditionnements en bois utilisés au cours des processus de vieillissement sont en chêne et d’une capacité adaptée aux limites de volume établies par la réglementation en vigueur pour l’utilisation de certaines mentions traditionnelles.

Vieillissement en fûts.

Le pourcentage permettant de mentionner un unique cépage est actualisé. Celui-ci est fixé à 85 %

Dernière modification du cahier des charges : 26/01/2022