TORRES VEDRAS DOC

SOURCE: Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education-terroirsdumondeeducation.com
Source: non connue

L’APPELLATION

L’appellation Torres Vedras DOC est une appellation réservée au vin tranquille blanc et rouge de la région de Lisbonne au Portugal.

RÉSUMÉ

C’est l’une des 9 appellations de la région viticole de Lisbonne et elle  se situe à 45 kilomètres au nord de la capitale. Les vignobles se trouvent  sur  les versants ouest  du massif de Montejunto face  à la mer. La DOC d’Alenquer, voisine, occupe les pentes orientales protégées de l’océan. Cette exposition directe à l’océan Atlantique apporte des vents plus forts, plus de pluie et des températures plus fraîches, ce qui permet à la DOC de faire des vins fringants, frais et légers.
Les sols sont variés avec de l’argile («parabarros»), du calcaire, du grès, du sable et des schistes. Les principaux cépages  blancs locaux de Torres Vedras sont l’arinto, le fernão pires,le rabo de ovelha, la seara nova et le  vital et ils sont travaillés en assemblages  et  ils  peuvent parfois  être complétés par du chardonnay. Torres Vedras est une source de vins blancs simples, légers et agréables, à faible teneur en alcool (9-10%).
Les principaux cépages rouges sont aussi des assemblages d’aragonez (tempranillo),  castelão, tinta miúda (graciano), de touriga nacional et  trincadeira. Les cépages internationaux tels que le cabernet sauvignon et la syrah se retrouvent souvent dans les assemblages. Les vins sont légers, fuités, rafraîchissants, agréables, mais sans grande complexité.

Photo
SOURCE: needpix.com

HISTOIRE

La tradition viticole remonte, au moins, à l’époque de la colonisation romaine. Déjà à l’époque, dénotant l’importance du facteur humain, la région avait été choisie comme zone privilégiée pour la culture de vignobles extrêmes pour la production de vins blancs et rouges, généralement conduits en forme basse, en coupe ou en cordon, une attitude qui prévalut jusqu’à nos jours.
La culture méthodique du vignoble, en tant que plante de grande valeur commerciale, à la tête des productions locales, semble s’être installée dans la région au milieu du XVIIIe siècle, se démarquant bien entendu par rapport aux autres cultures. Les premières références à l’entrée de ces vins blancs et rouges dans les circuits commerciaux remontent à cette période. Brisant les barrières de leur zone restreinte, ils ont été distribués à Lisbonne puis ont passé les frontières des exportations vers l’Est, vers la France et l’Angleterre, ce qui semble s’être produit dès le XIXe siècle, poursuivi au XXe siècle. L’ouverture aux marchés étrangers a déterminé l’extension de la superficie du vignoble susceptible de produire les vins blancs et rouges, principalement au détriment de terres incultes ou sauvages.

CLIMAT ET SOLS

Région où la viticulture a longtemps été une tradition, la dénomination de Torres Vedras concerne un terrain accidenté et s’étend dans une zone de relief doux aux marais qui bordent les cours d’eau à proximité. Son climat est agréable et il n’y a pas de grandes oscillations de température. Les précipitations moyennes sont de 700 mm par an, révélant des caractéristiques méditerranéennes à influence atlantique.
Les sols sont majoritairement argilo-calcaires, bruns et rouges, méditerranéens argileux avec une texture variable entre argileux, sablo-argileux. La région partage sa délimitation avec une zone plus large pour la production de vins blancs, se rapprochant plus près de la côte et des basses terres, ce qui lui confère aux vins une fraîcheur de saveur et une certaine acidité.
La zone de production de vins rouges comprend les collines de la zone située la plus à l’intérieur, où les raisins rouges avec une bonne maturation permettent la production de vins corsés, vineux et avec une acidité et une force tannique qui permettent aux vins de vieillir et qui leur confèrent une grande qualité. Les terres de Torres Vedras sont essentiellement consacrées à la polyculture. Cependant, le vignoble, susceptible de produire des vins blancs et rouges avec droit à l’AOO s’étire sur les différents coteaux, y occupe une place de choix.

DÉLIMITATION DE L’APPELLATION

La DOC couvre :

Vins rouges et blancs:

De la commune de Torres Vedras, des paroisses de Dois Portos, Runa et São Domingos de Carmões et une partie des paroisses de Carvoeira, Freiria, Matacães, São Mamede da Ventosa, São Pedro et Santiago, Santa Maria do Castelo et Turcifal;

Exclusivement pour les vins blancs:

De la municipalité de Mafra, de la paroisse d’Azueira et d’une partie des paroisses d’Encarnação, Enxara do Bispo, Gradil, Santo Isidoro, Sobral da Abelheira et Vila Franca do Rosário;
De la municipalité de Sobral de Monte Agraço, une partie des paroisses de Sapataria, São Salvador et Santo Quintino;
De la municipalité de Torres Vedras, une partie des paroisses de A dos Cunhados, Campelos, Freiria, Maxial, Monte Redondo, Ponte do Rol, Ramalhal, São Mamede, São Miguel, São Pedro da Cadeira, São Pedro et Santiago, Santa Maria do Castelo, Silveira et Turcifal.

CÉPAGES

* Représentent un minimum de 70% de l’encépagement. ** Représente un maximum de 15%. *** Représente un maximum de 30%.
 

RENDEMENTS

Le rendement maximum par hectare de vignes destinées aux vins de l’appellation Torres Vedras est fixé à 80 hl pour les vins rouges et 90 hl pour les vins blancs.

CARACTÉRISTIQUES ŒNOLOGIQUES

Les vins DO Torres Vedras doivent provenir de vignobles ayant au moins trois ans de greffage et de leur production, sauf cas exceptionnels pour être autorisés par le CVR.

Les vignes doivent être de forme basse, en coupe ou en cordon et être ou être installées dans des sols présentant les caractéristiques suivantes et avec l’exposition souhaitable pour la production de vins de qualité.

Dernière modification du cahier des charges : 15/11/2013