PAULSELL VALLEY AVA

L’APPELLATION

La nouvelle AVA est située dans la vallée de San Joaquin (Central Valley), entre la ville de Knights Ferry et le réservoir de Modesto. L’AVA The Paulsell Valley est située à l’ouest de l’AVA Sierra Foothills et au sud de l’AVA Lodi.  Elle ne chevauche cependant aucune zone viticole précédemment établie. Le TTB (Alcohol and Tobacco Tax and Trade Bureau) des États-Unis a annoncé l’approbation Le 3 juin 2022.

RÉSUMÉ

La zone viticole reconnue géographiquement comme la vallée de Paulsell se distingue des endroits entourant immédiatement la région. La vallée de la Paulsell se distingue des régions au nord par l’altitude, la topographie et les sols. La vallée de Paulsell est plus loin et se distingue de l’est par le climat, en particulier les précipitations, l’altitude, la topographie et les sols. Au sud, en dehors de la délimitation évidente du Modesto Reservior, la zone viticole se distingue par le sol, la topographie et l’altitude. Enfin, à l’ouest, la vallée de Paulsell se distingue par l’altitude, la topographie, le climat et, plus à l’ouest, les sols. Les caractéristiques générales qui définissent les sols de Paulsell Valley AVA sont caractérisés par les sols Peters et Petz avec des poches importantes de sols Keyes ainsi que les sols des séries Raynor et Paulsell. La zone abrite une topographie monticule-entre-monticules allant de 55 mètres (180 pieds) à plus de 185 mètres (600 pieds) d’altitude avec un relief local de monticule généralement supérieur à 25 mètres (80 pieds). Enfin, la région est plus chaude que le fond de la vallée de San Joaquin à l’ouest et au sud-ouest, les précipitations passant des zones les plus sèches à l’ouest et aux endroits les plus humides de l’AVA des contreforts de la Sierra. Ces différences ont un impact sur les pratiques viticoles en affectant le moment du débourrement aux dates de récolte, le potentiel et la nature des maladies, et les types de stress imposés à la vigne. De plus, le drainage, l’exposition et les distinctions subtiles du sol, même par rapport aux zones où les sols Peters et Pentz existent en dehors de l’AVA, présentent des distinctions subtiles qui conduisent probablement à des distinctions dans les caractéristiques du vin

HISTOIRE

La viticulture dans l’AVA Paulsell Valley a peut-être existé dès la fin du 19e siècle. Un répertoire de 1888 de viticulteurs montrait dix viticulteurs desservis par le bureau de poste de Knights Ferry. Knights Ferry est une communauté adjacente au nord de la zone viticole de l’AVA Paulsell Valley. L’emplacement d’au moins deux de ces producteurs, Abraham Schell et H.R. Schell de Red Mountain Vineyard, était à environ 1,8 kilomètre (un mile) au nord de Knights Ferry, donc à l’extérieur de la zone viticole de la vallée de Paulsell. L’emplacement des autres producteurs n’est pas immédiatement clair, et il est possible que des raisins aient été cultivés dans la partie nord de l’AVA. Un recensement et des références supplémentaires montrent une superficie viticole dans la région de Knights Ferry dès 1870, ainsi qu’en 1891 Alors que le Red Mountain Vineyard et sa cave étaient connus pour s’être rétablis après la Prohibition, pour finalement fermer en 1943.  Les histoires des autres vignobles ne sont pas encore connues. Le rapport du Conseil des commissaires viticoles de l’État en 1881 note : « les raisins cultivés se comparent favorablement à ceux d’autres localités », les plus grands vignobles se trouvant dans et autour de Knight’s Ferry et H. B Peutland, de Knight’s Ferry, indique que  10-12,5 hectares de vignes (25 à 30 acres) étaient cultivées,  des surfaces non négligeables. Le premier vignoble moderne a été planté par Bill Jackson au début des années 2000. Le vignoble de Jackson a été planté au sud de Dry Creek. Presque directement au nord de Dry Creek, Rock Ridge Ranch a planté des vignes pour la première fois en 2010, tandis que Rock Creek Vineyards a été planté en 2013. Aucun domaine viticole n’existe dans la région, mais French Bar Wines a créé, avec le millésime 2015, des vins spécifiques à la région, s’approvisionnant en raisins principalement au Rock Ridge Ranch.

GÉOGRAPHIE

La Paulsell Valley AVA occupe certaines des premières pentes de la vallée de San Joaquin et, en tant que telle, est décrite comme faisant partie des contreforts de la Sierra Nevada. Cependant, les altitudes ne sont pas aussi élevées que dans la Sierra Foothills AVA à l’est. De plus, les sols trouvés dans les environs de l’AVA Sierra Foothills diffèrent des sols  de la  Paulsell Valley  AVA . En outre, une étude plus détaillée de la région montre des différences topographiques et climatiques qui distinguent la région de la Paulsell Valley AVA du fond de la vallée de San Joaquin plus à l’ouest et de l’AVA Sierra Foothills AVA plus à l’est. Paulsell Valley AVA est plus chaude, mais plus humide que les environs à l’ouest, tandis qu’elle est plus sèche que les environs à l’est. De plus, la topographie distingue cette zone viticole dans toutes les directions, tandis que les sols distinguent la région des zones au nord, à l’est, au sud et plus à l’ouest.

TOPOGRAPHIE ET GÉOLOGIE

Le paysage de la Paulsell Valley AVA est dominé par des collines ondulées marquées par des arroyos coupés, mais également entrecoupées de collines escarpées isolées. La topographie est appelée topographie monticule-lnterne ou « microrelief monticule, entre-monticule » DANS  les descriptions de sol du Service de conservation des ressources naturelles (NRCS). L’altitude varie d’environ 43 mètres à 187 mètres (140 pieds à 612 pieds), mais la majeure partie de l’AVA se situe entre 55 mètres et 122 mètres (180 pieds et 400 pieds). Les collines les plus hautes ont des altitudes supérieures à 92 mètres (300 pieds). La Paulsell Valley AVA est creusée par le Dry Creek, avec un certain drainage vers le réservoir Modesto au sud et vers la rivière Stanislaus au nord. Le terrain vallonné pivote autour d’une plaine fluviale le long de Dry Creek, autour de la communauté de Paulsell dans la partie ouest de la zone viticole et d’une zone à l’est autour de Warnerville. En raison du relief monticule-entre-monticule, la vallée fluviale de Paulsell Valley AVA est difficile à définir dans certaines parties, car les collines isolées ne forment pas les divisions de drainage typiques communes à de nombreuses autres vallées fluviales. Le rôle de la géologie est important pour les caractéristiques de la région. La zone a été fortement marquée par une activité volcanique ancienne qui était principalement de nature pyroclastique (c’est-à-dire sans coulée de lave), couches de tuf volcanique, roche créée à partir du dépôt de roches volcaniques. Les cendres sont le matériau d’origine des types de sols les plus courants (Pentz et Peters sont leurs noms). De plus, les cônes alluviaux associés à l’activité volcanique sont la source des sols de la série « Keyes », le troisième sol le plus important sur le plan viticole de la région. Alors que toute la roche de la région manque de résistance significative aux intempéries, les couches les plus résistantes protègent les couches les moins résistantes en dessous. Par conséquent, là où des couches plus résistantes persistent, des collines sont présentes. Les collines les plus hautes ont un plus grand nombre de couches résistantes présentes. De plus, la couche de dépôt alluvial qui est la source des sols de la série Keyes suggère des événements d’inondation importants, éventuellement également associés à des éruptions volcaniques. Les sols caillouteux associés à cette couche, observés avec un certain nombre de pierres plus grosses et moins facilement érodées, servent de couche secondaire résistante aux sols se développant sous cette couche. Par conséquent, un certain nombre de sols caillouteux sont présents, entrecoupés de sols formés de tuf volcanique. Le relief monticule-entre-monticule est également identifiable à l’extérieur de la vallée de la Paulsell, mais le relief devient moins prononcé.

CLIMAT

Les températures région de la vallée de Paulsell sont généralement plus chaudes que les températures trouvées au fond de la vallée de San Joaquin. Un examen des degrés-jours de croissance (DJC) 2017-2012 montre une plage  de 4586°F à 4711°F1 F. Des températures plus chaudes se traduisent souvent par un débourrement, une maturité des raisins et des dates de récolte plus précoces. Par conséquent, les raisins cultivés dans la vallée de Paulsell connaissent des dates de débourrement, de floraison, de floraison, de véraison et de récolte différentes de celles des régions à l’ouest et au sud.

CÉPAGES

Les principaux cépages sont le cabernet sauvignon, le petit verdot et la petite sirah.

SUPERFICIE ET PRODUCTION

L’AVA qui couvre une superficie totale de 13 822 hectares (34 155 acres), contient trois vignobles commerciaux et environ 335 hectares (826 acres) plantés en vigne (d’autres sont prévus à