MOSELLE LUXEMBOURGEOISE AOP

Carte : Jacqueline Uztarroz, collaboratrice de Terroirs du Monde Education terroirsdumondeeducation.com

L’APPELLATION

L’appellation Moselle Luxembourgeoise est une appellation  de vin tranquille et de vin mousseux de qualité élaborés dans l’appellation qui se situe au Luxembourg. 

CLIMAT ET SOLS

La surface occupée par le vignoble se compose d’un sol dont les origines diverses remontent à l’époque géologique Trias. Plus de la moitié des vignes exploitées, principalement dans le Canton de Remich, bénéficie de sols profonds. Ici l’alliance du gypse et des marnes keupériennes permet de produire des vins harmonieusement ronds et plus moelleux.
L’autre partie se situe dans le Canton de Grevenmacher. Un sol en déblais d’érosion, que sillonnent des couches imperméables, offre son calcaire conchylien qui confère aux vins un caractère plus dur en leur jeunesse, pour par la suite en faire des vins de races remarquables.

LES VINS

Les vins blancs

Les vins doivent être vinifiés en monocépages avec les variétés elbling, pinot blanc, riesling, rivaner, auxerrois et pinot gris et doivent posséder une acidité entre 5 et 9 g/l. Le sucre résiduel doit être compris entre 5g- 12g /l le taux d’alcool entre 11 % vol et 13 % vol. Les vins blancs autorisés en AOP peuvent également comporter l’une des mentions traditionnelles suivantes : « Vin classé », « Premier cru » ou « Grand premier cru ».

​Le classement se fait par une évaluation analytique et organoleptique de l’Institut Viti-Vinicole (IVV) du Luxembourg qui note les vins sur une échelle de 20 points. Pour obtenir l’agrément de l’Institut, le vin doit obtenir un minimum de 12 sur 20 sinon il est déclassé en vin de table. Entre 12 et 13,9 points : « Appellation protégée »Avec 14 points: « Vin classé »Avec 16 points: « Premier Cru »Avec 18 points: « Grand Premier Cru »Les vins respectant le cahier des charges de l’appellation peuvent utiliser les indications suivantes : « Domaine et Tradition », « Charta Privatwënzer » ou « Charta Schengen Prestige », renommées depuis 2017, Charta Luxembourg.

  Photo Photo

Les vins rouges

Ils doivent être issus du pinot noir, du pinot noir précoce, du St. Laurent et gamay. Leur acidité se situe entre 4 g/l et 6 g/l. Le sucre résiduel est de moins de 5 g/l et le taux d’alcool entre 12 % vol et 13,5 %vol.

Les vins rosés

Les vins rosés de la Moselle luxembourgeoise sont issus du pinot noir, pinot noir précoce, du St. Laurent et du gamay ou d’un coupage d’un vin blanc d’ AOP avec un vin rouge d’ AOP. Les vins rosés ont une couleur rosée légèrement saumonée au nez fruité et frais alliant avec harmonie fruits rouges et notes florales.

Les vins à mention particulière

Les mentions « Vendanges Tardives », « Vin de Glace » et « Vin de Paille » sont réservées aux vins portant l’appellation d’origine protégée « Moselle luxembourgeoise ».

Vin de Vendanges Tardives :

les vins issus d’une récolte très tardive qui dépend pour chaque cépage d’une quantité minimale de sucre contenu dans le raisin. Le raisin soigneusement sélectionné est souvent atteint d’une pourriture noble.

Vin de paille :

Il s’agit d’un vin naturellement doux, présenté généralement comme un vin liquoreux de couleur ambrée. Un vin de paille ne peut être élaboré qu’à partir de quelques cépages (Auxerrois, pinot blanc, pinot gris et gewürztraminer).

Vin de glace :

Il s’agit d’un vin issu de raisins qui ont gelé sur pied à une température inférieure ou égale à -7 °C. Le vin de glace ne peut être issu que des cépages pinot blanc, pinot gris ou riesling.

LA RÉGLEMENTATION POUR LES VINS À MENTION PARTICULIÈRE

Photo

Photo

DÉLIMITATION DE L’APPELLATION

La zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Moselle » située sur un relief de côtes (cuestas) s’étend en région lorraine* dans l’est du Bassin parisien sur les territoires délimitées de 19 communes des départements de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle. Ces côtes aux nombre de trois (voir géologie ci-dessous) sont désignées dans leur ensemble sous le nom de: « Côtes de Moselle ».  Les communes de l’appellation sont regroupées autour de trois ilots principaux:  

  •  Au nord la région de Sierck les Bains à la frontière avec le Luxembourg et l’Allemagne, le vignoble est implanté le long du cours de la Moselle sur les communes de : Sierck-les-Bains, Contz-les-Bains et Haute-Kontz.
  •  Au centre le secteur de Metz appélé aussi le Pays Messin qui regroupe autour de la ville de Metz, les vignobles implantés sur les communes de :  Ancy-sur-Moselle, Arnaville, Ars-sur-Moselle, Dornot, Féy, Jussy, Lessy, Lorry-Mardigny, Marange-Silvange, Marieulles, Novéant-sur-Moselle, Plappeville, Rozérieulles, Scy-Chazelles et Vaux. 
  • Au sud, la région de Vic-sur-Seille à proximité de la commune de Château-Salin, le vignoble implanté sur le territoire de la commune de Vic-sur-Seille surplombe le cours de la Seille.

La zone géographique est formée d’une alternance de vallées, de plateaux et de cuestas. Le relief de cuestas offre un paysage de petites montagnes ouvertes sur la vallée de la Moselle et la vallée de  la Seille qui conflue avec la Moselle à Metz. Les sommets boisés des cuestas dépassent les 450 mètres d’altitude, ils surplombent, encadrent et protègent les versants viticoles en contrebas sur le front de côte. Le vignoble est implanté en petites parcelles aux expositions sud et sud-est sur les pentes plus ou moins abruptes des coteaux reposant en contrebas du front de côte des cuestas.

L’altitude du vignoble dépasse rarement 250 mètres. 

RENDEMENTS

Rendement des vignobles: 120 hectos/ha maximum

Rendement pour les cépages Elbling et Rivaner: 140 hectos/ha

LE CONCEPT DE CRUS

Contrairement à la notion de Crus bourguignonne, la localisation du vignoble n’est pas le seul critère pour la désignation des Crus. Les rendements sont importants et un vin qui prétend aux appellations Premier Cru ou Grand Premier Cru doit limiter ses rendements à un maximum de 85 hectolitres par hectare pour le Premier Cru et 75 hectolitres par hectare pour le Grand Premier Cru.
De plus, les analyses du vin par l’Institut Viti-Vinicole (IVV), en particulier organoleptiques, sont déterminantes pour l’octroi des Crus. Pour l’obtention du label Premier Cru, une note de 16/20 doit être obtenue et pour le label Grand Premier Cru, c’est une note de 18/20. ​
L’indication du nom d’un lieu-dit précédé du nom de la section de la commune est réservée à tout vin de l’AOP-Moselle Luxembourgeoise avec indication du cépage et du millésime et qui respecte un rendement de base non supérieur à 75 hl/ha, et les raisins doivent être vendangés à la main. Les vins vinifiés en rosé ou gris n’ont pas droit à l’indication du nom d’un lieu-dit.
Un vin peut être un Premier Cru et un Grand Premier Cru sans indication de cépages (voir étiquetage ci-dessous). Dans la pratique. les viticulteurs préfèrent élaborer des Grands Premiers Crus que des Premier Crus car le différentiel au niveau des rendements est assez faible.

Source: courtoisie guide Hachette

LISTE DES LIEUX-DITS

Photo

Les indications concernant l’embouteilleur et le lieu de l’embouteillage, ou le cas échéant de l’importateur, peuvent être faites à l’aide d’un code agréé par l’Institut viti-vinicole. La dénomination Pinot peut être utilisée pour désigner les vins de l’AOP « Moselle Luxembourgeoise » provenant de l’assemblage de vins issus des variétés Auxerrois, Pinot blanc et Pinot gris.

La bouteille ou le récipient doit porter le certificat de contrôle de l’AOP.

Les bouteilles des Crémants de Luxembourg doivent être fermées à l’aide d’un bouchon portant les mots «Crémant de Luxembourg» sur la partie contenue dans le col de la bouteille.