Ce cépage blanc hybride est un croisement complexe de : (çavuş x Mathiasz János) x Cardinal. On l’utilise dans la région d’Anapa de Krasnodar pour faire des vins variétaux.

C’est un cépage rouge ancien qui provient probablement de la région de Rostov dans le sud-ouest de l’Ukraine près de la frontière avec l’Ukraine. Comme beaucoup d’autres variétés russes, il provient probablement du Daghestan d’où il aurait été amené aux alentours du 8e siècle. C’est un cépage de maturation normale qui est sensible au mildiou. On le trouve dans la région de Vedernikov et de Tsimlyansky sur les berges du Don et on en recense 170 hectares (420 acres). Jancis Robinson et. al., The Wine Grapes, indique qu’il possède des caractéristiques organoleptiques semblables à la Barbera. On l’utilise beaucoup pour les vins doux et fortifiés souvent assemblés au krasnostop zolotovsky.

Ce cépage rouge provient du district de Tsimlyansky dans la région de Rostov sans les sud-ouest de la Russie à la frontière avec l’Ukraine. On pense qu’il provient du Daguestan et qu’il a été introduit aux alentours du 8e siècle. On l’utilise dans les assemblages pour des vin doux et de moussue ainsi que des  vins tranquilles sec.

Ce cépage hybride rouge, qui veut littéralement dire nordiste a été obtenu en 1936 au Centre de recherche et de développement de la viticulture à Novotcherkassk dans la province de Rostov en Russie. C’est un croisement   de seyanets malenga et de Vitis amurensis ruprecht. C’est un cépage femelle qui a besoin de pollinisation. Il est vigoureux, résistant au froid et précoce. Il produit des grappes lâches à la peau épaisse. Son encépagement est inconnu.

Ce cépage hybride rouge est un croisement de severny et de saperavi obtenu au Centre de recherche et de développement de la viticulture à Novotcherkassk dans la province de Rostov en Russie et qui est au catalogue officiel des cépages russes depuis 1965. C’est un cépage aux rendements fiables de maturation précoce à normale qui produit des grappes petites ou moyennes avec une peau épaisse. Il est sensible au mildiou, au botrytisme et à la pourriture grise. Il est résistant au froid mais sa préciosité le rend sensible aux gels. Sa composante Vitis amurensis le rend résistant au froid et il n’a pas besoin d’enfouissement mais par contre, les vins de ce cépage possèdent un caractère un peu herbacé et des tannins astringents. On en recense 325 hectares (803 acres) mais il a tendance à être supplanté par son plus noble parent géorgien le saperavi.

Ce cépage blanc est un ancien cépage probablement originaire de la région de Rostov dans le sud-ouest de la Russie près de la frontière avec l’Ukraine et il tire son nom du village de Pukhliakovskaya. Il pourrait aussi être originaire du Daghestan et introduit aux alentours du 8e siècle. C’est un cépage vigoureux mais aux rendements erratiques car c’est un cépage femelle qui a besoin de pollinisation. C’est un cépage de débourrement précoce mais de maturation tardive. Sa résistance au froid n’est pas bonne et les vignes doivent être enfouies en hiver et il préfère des implantations sur des sites ensoleillés. Il possède une bonne résistance au mildiou. On le trouve à Rostov ou dans la vallée du Don. Il est aussi utilisé pour la table. Son encépagement n’est pas connu.

C’est un cépage rouge ancien du district de Tsimlyansky dans la région viticole de Rostov dans le sud de la Russie près de la frontière avec l’Ukraine. Il est utilisé dans l’élaboration de vins tranquilles et de mousseux doux. On trouve aussi une version blanche, kumshatsky bely dans la même région. Son encépagement n’est pas connu.

Ce cépage rouge est un croisement de severny et de muscat d’Hambourg obtenu au Centre de recherche et de développement de la viticulture à Novotcherkassk dans la province de Rostov en Russie et il figure au catalogue officiel des cépages depuis 1965. C’est un cépage productif et de maturation précoce. Il produit des petits grains à la peau épaisse qui ont des arômes de muscat. Il possède une bonne résistance au mildiou et au botrytisme mais il est sensible à l’oïdium. Il peut résister jusqu’à des températures de – 25 oC voire moins. On en recense 50 hectares (125 acres) en Russie et on en trouve aussi en Ukraine mais son encépagement n’est pas connu.

C’est un cépage hybride rouge obtenu par croisement de dimyat (galan) x (Vitis amurensis x pollen de Vitis vinifera x Vitis amurensis). Bien qu’aucune de ses composantes n’inclût du cabernet, on lui a attribué ce nom car ses arômes et ses saveurs n’étaient pas sans ressembler au cabernet sauvignon. C’est un cépage productif, de maturation normale avec des petites grappes compactes à la peau épaisse. Il est particulièrement résistant au froid et peut tolérer des températures de -25 oC. Il est sensible à l’oïdium mais moins au mildiou. On le trouve dans la région de Krasnodar mais son encépagement n’est pas connu. On en trouve aussi dans la province du Québec au Canada et dans la montagne d’Helan en Chine.