Source: Wines of Macedonia

HISTOIRE

Grattez la surface presque partout en Macédoine du Nord et vous trouverez probablement un artéfact lié à la riche histoire culturelle du pays, et en particulier ses traditions œnologiques et gastronomiques. L’ancienne ville d’Héraclée, fondée par Philippe II de Macédoine (le père d’Alexandre le Grand) au IVe siècle av. J.-C., témoigne de la longue tradition de production et de consommation de vin dans cette région viticole. Il existe des archives de l’ancienne Macédoine montrant que le vin était servi aux guerriers avant la bataille et aussi en l’honneur de la victoire, et plus rarement, comme consolation après la défaite. De plus, cette région viticole est située au carrefour de la Via Ignatia, une ancienne route commerciale autrefois célèbre. Les Romains commerçaient vins et autres marchandises tout au long de cette route, et développaient la viticulture et la production de vin. Aujourd’hui, Bitola est le cœur gastronomique de la cuisine macédonienne avec des vins de la région bien connue de la vallée de la rivière Vardar, ainsi que des vins locaux de caves de garage qui sont principalement consommés chez les gens.

CLIMAT

La région viticole de Bitola est assez montagneuse et se situe à haute altitude, ce qui lui confère les caractéristiques d’un climat de montagne avec des aspects continentaux modérés. Les étés sont assez chauds, tandis que les hivers sont très froids avec des températures suffisamment basses pour causer des dégâts de gel aux vignes.

La moyenne de température annuelle est de 11, oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 16,8 oC. La température maximale annuelle est de 37,5 oC et les précipitations sont de 764 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Le district peut être officieusement divisé en trois sous-zones viticoles importantes dont les sols diffèrent. Le premier est situé au nord de la ville de Bitola, en amont le long de la Rivière Noire. Les vignobles sont plantés principalement dans la plaine où les loams alluvionnaires riches en nutriments ne peuvent pas produire de récoltes de haute qualité, de sorte que la plupart des vins sont destinés à la production de vrac. Cependant, il convient de noter que cette sous-zone s’étend sur une courte distance à l’ouest en direction de Demir Hisar. Ici, des vignobles de bonne qualité sont plantés sur les contreforts des montagnes avec des sols pauvres en nutriments à base de gneiss et d’argile. La deuxième sous-zone est située sur les contreforts du mont Pelister. Il y a un climat plus frais et le lac Strezevo tempère le climat extrême de montagne continentale. Les sols sont limoneux, sablonneux et argileux, c’est un bon environnement pour la production de pinot noir et pour les cépages indigènes stanušina, riesling, rkatsiteli. La troisième sous-zone est située au sud-est de la ville de Bitola, près de la frontière grecque et à proximité du hameau de Tepavci, où le terrain rocheux calcaire et d’argile rouge à 550m d’altitude donne de très bons résultats avec le gamay.

ENCÉPAGEMENT

L’encépagement est de 894 hectares et les vignobles sont à une altitude qui varie de 550 à 670 mètres.

Les principaux cépages sont pour les blancs: rkatsiteli, riesling, chardonnay et  smederevka et pour les rouges : pinot noir, stanušina, prokupac gamay et alicante bouschet.

STYLES DE VIN

La région produit principalement des vins élégants et rafraîchissants avec un sens du terroir et une pointe de minéralité. La production de vin est basée principalement dans de petites caves utilisant des méthodes de vinification traditionnelles.

Les vins rosés de la région sont la spécialité locale de la région. Ceux-ci sont souvent élaborés selon une méthode traditionnelle unique utilisant des cépages blancs avec macération pelliculaire et qui gagent en couleur grâce à la co-fermentation avec des raisins noirs aromatiques. Le vin qui en résulte est d’une couleur profonde – plus proche du Tavel français que les rosés de Provence – et montrant une bonne concentration d’arômes fruités et floraux, une bouche rafraîchissante avec un corps moyen et une texture crémeuse fine.

PRINCIPAUX TERROIRS VITICOLES

Les principaux terroirs viticoles sont : Srpci, Beranci, Lisolaj, Magarevo,

. Source:http://vispoj.com.mk/bitola-tikves-wine-region

Source: Wines of Macedonia

HISTOIRE

La région viticole d’Ohrid a un climat unique d’influences méditerranéennes, montagnardes et continentales, atténué par le plus ancien lac d’Europe, le lac d’Ohrid. On pense que la vigne y est cultivée depuis l’Antiquité. Cette longue tradition est confirmée par de nombreux artéfacts trouvés sur le site archéologique de Trebenista, une ancienne ruine située entre les villes d’Ohrid et de Kicevo. D’importantes découvertes archéologiques vitivinicoles ont été faites sur ce site qui prouvent la présence de vignobles et de vinification il y a des siècles.

Un vase à vin (récipient en bronze de 81,5 cm de haut et 44,5 cm de large) utilisé pour infuser le vin avec des herbes et arroser le vin pour réduire sa puissance, ainsi qu’une coupe en or à vin doré datant du 5ème au 6ème siècle avant J.C. montrent que le vin jouait rôle cérémoniel important dans cette région.

Les églises orthodoxes ont joué un rôle important dans la poursuite de la production de vin pendant la période ottomane. Il y a plus de 360 ​​églises dans cette région qui ont gardé vivante la tradition de la viticulture pour tout le territoire.

La région est venteuse, ce qui protège les vignes des maladies fongiques et donne des raisins sains. Les vins sont majoritairement portés sur le fruit, avec une bouche typiquement élégante et rafraîchissante et des tanins soyeux, une pointe de salinité et une belle expression du terroir.

CLIMAT

Le district viticole d’Ohrid est en grande partie montagneux et à haute altitude, il a donc des éléments d’un climat de montagne, mais il est également tempéré par l’immense plan d’eau du lac Ohrid. La douce influence du climat méditerranéen se fait également sentir à travers la rivière Drim. Les étés sont assez chauds pendant la journée et plus frais la nuit, tandis que les hivers sont doux. Les gelées de la fin du printemps et du début de l’automne peuvent être des risques pour les vignobles mais sont   rares.

La moyenne de température annuelle est de 11,1 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 16,5 oC. La température maximale annuelle est de 36,1 oC et les précipitations sont de 718 mm par an.

SOL

Les vignes sont situées sur des pentes douces. Les meilleurs emplacements pour les vignes sont exposés au sud. Les vignes sont principalement cultivées sur des sols diluviaux, bruns et cinnamoniques.

ENCÉPAGEMENT

Les vignobles s’étendent sur 366 hectares à une altitude qui carie de 650  à 750 mètres.  

Les principaux cépages sont pour les blancs : rkatsiteli, riesling, chardonnay et  smederevka et pour les rouges : pinot noir, stanušina, prokupac et alicante bouschet.

STYLES DE VIN

Le district viticole d’Ohrid est considéré comme une zone de vins rafraîchissants, aromatiquement intenses et élégants. La grande majorité des vins expriment le terroir dans le verre, mettant en valeur ce paysage pittoresque et l’influence des brises rafraîchissantes des montagnes environnantes. Les vins sont également bien structurés et ont le potentiel de subir un élevage en fût de chêne pour augmenter la complexité. Les tanins sont facilement détectables mais sont fins et soyeux, soutenant le corps du vin qui varie de moyen à plein. Une longue saison de maturation signifie que certains vins présentent également des notes épicées ou herbacées.

Ce n’est un secret pour personne que les raisins ou les vins de cette région sont souvent assemblés avec des raisins ou des vins des régions plus chaudes pour augmenter la fraîcheur, et vice-versa, pour ajouter plus de corps, d’extrait et de complexité aux assemblages. Il existe également des vins d’amphore (qvevri) prometteurs élaborés avec une longue macération pelliculaire, une sorte de retour aux anciennes traditions viticoles.

Vignoble d’un monastère dans le district. Source:https://monasterywinery.com/

Source: Wines of Macedonia

HISTOIRE

La vigne est peut-être cultivée ici depuis l’Antiquité, comme en atteste la découverte de nombreux artefacts aux anciennes ruines de Vinicko Kale, situées sur la colline au-dessus de la ville de Vinica. Le nom Vinica est dérivé du mot « vigne » car la ville était autrefois connue pour ses vignobles. Sur les icônes en terre cuite trouvées à Vinicko Kale, le nom de la ville est enregistré comme Vinea ou Vince.

Cette ville antique a également joué un rôle important pendant l’époque romaine, lorsque la production de vin était en plein essor dans la région. La destruction et la chute de l’Empire romain ont entraîné l’abandon de la culture du raisin, suivi d’une baisse spectaculaire de la consommation de vin en Europe occidentale et centrale. Néanmoins, la production de vin dans la région s’est poursuivie sans interruption, mais à plus petite échelle.

CLIMAT

Le climat dominant ici est continental avec des influences montagnardes. Cette région viticole est entourée de hautes montagnes au sud, au nord et à l’est qui offrent une protection contre les vents froids réguliers du nord et des pluies. La région est plus ouverte à l’ouest, à travers des zones basses avec des collines, vers la rivière Vardar. Ces vignobles de basse altitude bénéficient de l’influence de la rivière Bregalnica, un affluent du Vardar.

La moyenne de température annuelle est de 13,1 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 17,8 oC. La température maximale annuelle est de 40 oC et les précipitations sont de 350 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Les vignobles sont principalement situés au pied des montagnes et sur des collines pentues. Les sols sont généralement pauvres en éléments nutritifs et minces, car l’érosion des sols peut être un problème. Chimiquement, les sols varient en teneur en calcium et en potassium. Ce qui est beaucoup plus important, c’est la texture du sol qui offre un bon drainage, tout en retenant l’humidité du sol pendant les périodes de sécheresse. L’exposition au soleil et la concentration d’UV augmentent avec l’altitude et donnent une intensité et un caractère unique aux raisins et donc aux vins obtenus.

VITICULTURE ET CÉPAGES

Les vignobles s’étendent sur une superficie de 752 hectares et les vignobles sont plantés à une altitude qui varie de 400 à 700 mètres.  

Les cépages dominants sont pour les blancs : tamjanika (muscat blanc à petits grains), rkatsiteli, chardonnay, grenache blanc, sauvignon blanc et pour les rouges :  vranac, kratošija (tribidrag, zinfandel | primitivo), stanušina, syrah et pinot noir.

STYLES DE VIN

Les vins de cette région viticole sont assez similaires à Ovche Pole, offrant des arômes fruités intenses, de la fraîcheur, de l’élégance et des qualités organoleptiques intéressantes. Les blancs sont légers et vifs, tandis que les rouges expriment généralement des arômes intenses de fruits rouges avec des notes herbacées ou poivrées, selon la variété. Ces vins sont généralement vinifiés secs et peuvent présenter une structure ferme et un potentiel de vieillissement. Les vins des vignobles situés plus bas offrent toujours une bonne qualité mais ont moins de caractère et sont souvent destinés à la vente en vrac.

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs de la régions viticoles sont : Kamnik, Four Roads, Markova Sushica, Markov Manastir.

Vignoble du Château Sopot. Source: non identifiée

HISTOIRE

Le vin est produit dans cette région viticole depuis des siècles, comme le confirment de nombreux artéfacts trouvés sur le site archéologique de Bargala, une ville fortifiée byzantine construite entre le 4ème et le 6ème siècle après JC.

Le district viticole d’Ovche Pole joue un rôle important dans la production de vin en Macédoine du Nord, couvrant des zones de culture de la vigne autour des villes de Sveti Nikole, Štip et Probištip, au nord de la rivière Zletovo.

CLIMAT

Cette région viticole a un climat à prédominance continentale, même si des influences subméditerranéennes peuvent également être présentes. En général, cette région viticole a des étés chauds et des hivers froids. La topographie elle-même permet aux vignobles d’utiliser au mieux l’exposition au soleil avec les vents du sud, tandis que le paysage montagneux environnant remplit une fonction de protection contre les vents froids du nord. Ce mélange de climat et le paysage se combinent pour créer ce terroir distinctif, favorisant une maturation équilibrée qui donne des raisins parfaits pour des vins avec des caractéristiques de fruit expressives et une bonne structure.

Pendant les mois d’été, les périodes de sécheresse sont normales, donc l’irrigation est une nécessité impérieuse. Cette région est connue comme « l’endroit le plus venteux des Balkans » en raison des vents constants tout au long de l’année.

La moyenne de température annuelle est de 12,1 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 17,58 oC. La température maximale annuelle est de 40 oC et les précipitations sont de 450 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Cette région viticole englobe une large gamme de sols. Les vignobles sont généralement plantés sur des pentes douces et des plateaux où le sol est pauvre en éléments nutritifs avec un pH élevé, de la craie, du sable et un bon drainage. Certains schistes et graviers mélangés à de l’argile peuvent être trouvés, ils dégagent de la chaleur et atténuent le microclimat autour des vignes pendant la nuit lorsque les températures chutent généralement de manière significative, entraînant une meilleure maturation des raisins. L’amplitude thermique diurne est très importante, ce qui ralentit la maturation des raisins et contribue à faire coïncider maturation biologique et phénolique.

VITICULTURE ET CÉPAGES

L’encépagement s’étend sur 2 456 hectares et les vignobles sont plantés à une altitude qui varie entre 330 et 560 mètres.

 Les cépages dominants sont pour les blancs : tamjanika (muscat blanc à petits grains), rkatsiteli, chardonnay, grenache blanc, sauvignon blanc et pour les rouges :  vranac, kratošija (tribidrag, zinfandel | primitivo), stanušina, syrah et pinot noir.

STYLES DE VIN

Les meilleurs vins viennent des hautes altitudes avec leurs arômes fruités intenses, leur fraîcheur, leur élégance, leur succulence et leurs palais appétissants. Les blancs sont légers et vifs, tandis que les rouges offrent des arômes de fruits rouges, de notes herbacées ou poivrées selon les cépages. Ces vins présentent une structure ferme et un potentiel de vieillissement. Les vins sont principalement de style tranquille et sec, bien qu’il soit possible de trouver un petit nombre de rouges secs infusés d’herbes ou quelques tentatives de vins fortifiés doux du cépage aromatique tamjanika (muscat blanc à petits grains) et du très apprécié Vranac. Les vins de plaine sont encore de bonne qualité. Cependant, ils peuvent manquer de caractère et sont donc destinés à la vente en vrac, en bag in-box. Récemment, quelques vins effervescents prometteurs sont apparus, élaborés selon la méthode traditionnelle, bien qu’ils n’aient pas encore été mis sur le marché.

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs viticoles sont : Balabanica, Vrpka, Rajkova Cuka, Preod, Veternica, Krshla, Golem Rid, Beshtipe, Tupanec, Ovoshtarnik, Struga, Ostresh et Ljuboten.

Le plateau OVCHE POLE Source: non identifiée

HISTOIRE

Il y a une tradition de production de vin dans ce district datant de plusieurs siècles, elle est attestée par des découvertes archéologiques dans la forteresse Carevi Kuli à Strumica, un site antique datant de 3500 avant JC. La viticulture était à l’époque romaine mais elle a été largement abandonnée avec la chute de l’Empire romain.

CLIMAT

Il s’agit d’un bassin isolé unique dans le coin sud-est de la Macédoine du Nord. Il s’étend de Radoviš le long de la rivière Strumica, un affluent de la rivière Struma. La vallée de la rivière Struma s’ouvre vers la mer Égée qui se situe à quelque cent 100 km et canalise d’importantes influences méditerranéennes jusqu’aux vignobles. Au moment de la véraison, des brises rafraîchissantes arrivent des pentes nord de la montagne Belasica, bien que cela ne soit pas suffisant pour compenser les faibles précipitations de seulement 287 mm au cours de cette période, la sécheresse peut donc être un problème. Ce district viticole bénéficie généralement de 210 jours de soleil, ce qui permet aux viticulteurs de produire des raisins de haute qualité. Dans l’ensemble, le climat de ce district viticole est le plus proche des climats des zones nord de la vallée de la rivière Vardar.

La moyenne de température annuelle est de 12,9 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 17,3 oC. La température maximale annuelle est de 39 oC et les précipitations sont de 527 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Le climat et l’environnement définissent les meilleurs endroits pour les vignobles, ainsi que le bon choix du sol. Les sols sont variés et les emplacements avec de l’argile sont préférés sur les sites en pente où de fortes pluies peuvent s’écouler mais où suffisamment d’humidité dans sol peut  être retenue pour que les vignes et les raisins survivent à la sécheresse. Les vignobles situés le long des deux rives de la rivière Strumica bénéficient de sols de gravier et d’argile sableuse bien drainés mais pauvres en éléments nutritifs.

VITICULTURE ET CÉPAGES

Les vignobles s’étendent sur 3118 hectares à une altitude qui varie entre 250 –et 450 mètres.

Les cépages dominants sont pour les blancs : tamjanika (muscat blanc à petits grains), rkatsiteli, chardonnay, grenache blanc, sauvignon blanc et pour les rouges :  vranec, kratošija (tribidrag, zinfandel | primitivo), stanušina, syrah et pinot noir.

STYLES DE VIN

Les styles de vin de ce district viticole peuvent se montrer mûrs voire même cuits avec beaucoup de fruits, de corps et alcool ainsi qu’avec un haut niveau d’extraits secs. La loi sur le vin autorise l’acidification donc quelques corrections pour améliorer la fraîcheur et assurer l’équilibre du vin. L’art la vinification est une question d’équilibre car la maturité phénolique peut être assez tardive par rapport à la maturité biologique, et par conséquent le palais peut être assez astringent. L’intensité du bouquet peut varier selon l’orientation du vignoble, le cépage et la période de maturation. Cependant, les vins de ce district sont moins intenses sur le plan aromatique pour les blancs aromatiques qui s’expriment sur  les fruits tropicaux et à noyau. Les rouges montrent des fruits noirs confiturés ou cuits au four avec des tanins remarquables et une longue finale agréable. Il y a eu quelques tentatives prometteuses dans la production de vins doux et vendanges tardives dans des millésimes extrêmement touchés par la sécheresse, ainsi que des vins doux fortifiés, élaborés à partir du cépage noir Vranac

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs viticoles sont : Hamzali, Pogana, Josifovo, Pirava, Chaparica et Rabrovo.

Source: Wines of Macedonia

HISTOIRE

Dans l’Antiquité, les habitants de cette région viticole étaient généralement ceux qui contribuaient à répandre les vins dans toute la région, grâce à la conviction des habitants que le vin et le soleil étaient sources de richesse et de chance. Pendant cette période, la terre qui est aujourd’hui la Macédoine du Nord était l’une des régions les plus renommées pour la culture de la vigne. Cela a été confirmé par les découvertes archéologiques de la région de Valandovo, principalement sur le site archéologique d’Isar-Marvinci.

CLIMAT

C’est le district viticole le plus au sud de la Macédoine du Nord. C’est un bassin relativement petit : à l’est, il atteint la ville de Valandovo; vers le sud, il s’étend le long de la rivière Vardar jusqu’à Gevgelia puis encore plus au sud à travers les plaines ouvertes vers la mer Égée. Cette topographie accroît l’influence du climat méditerranéen. De longs étés chauds et des hivers doux, avec plus de 300 jours de soleil, caractérisent ce district. Pendant la chaleur de l’été, la fraîcheur est apportée par les brises de montagne soufflant du nord à travers le minuscule canyon de Demir Kapija (qui se traduit littéralement par « la Porte de Fer »). La fraîcheur provient également des fréquentes pluies estivales torrentielles qui maintiennent une humidité élevée. Cette combinaison de soleil excessif et d’humidité élevée est généralement gérée avec le système de pergola. Cela aide à prévenir les coups de soleil sur la vigne et augmente la circulation de l’air, mais cela peut être très productif pour la vigne, il est donc important de contrôler les rendements pour augmenter la qualité du raisin.

La moyenne de température annuelle est de 14,3 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 18,5 oC. La température maximale annuelle est de 40 oC et les précipitations sont de 640 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Le climat et l’environnement déterminent les meilleurs endroits pour implanter les vignes, et le bon choix du sol est essentiel. Ce district viticole englobe différents types de sols et sur les collines, les sites préférés présentent de l’argile, qui peut drainer les pluies torrentielles excédentaires et en même temps retenir suffisamment d’humidité pour la prochaine période sèche. Les vignobles des deux rives du Vardar apprécient les sols de gravier et d’argile sablonneuse, bien drainés et pauvres en éléments nutritifs.

VITICULTURE ET CÉPAGES

La viticulture s’étend sur 3055 hectares et les vignobles sont plantés à une altitude qui varie entre 60 et 100 mètres.

Les cépages dominants sont pour les blancs : temjanika (muscat blanc à petits grains), rkatsiteli, chardonnay, grenache blanc, sauvignon blanc et pour les rouges :  vranec, kratošija (tribidrag, zinfandel | primitivo), stanušina, syrah et pinot noir.

STYLES DE VIN

Les styles de vin de ce district viticole peuvent se montrer mûrs voire même cuits avec beaucoup de fruits, de corps et alcool ainsi qu’avec un haut niveau d’extraits secs. La loi sur le vin autorise l’acidification donc quelques corrections pour améliorer la fraîcheur et assurer l’équilibre du vin. L’art la vinification est une question d’équilibre car la maturité phénolique peut être assez tardive par rapport à la maturité biologique, et par conséquent le palais peut être assez astringent. L’intensité du bouquet peut varier selon l’orientation du vignoble, le cépage et la période de maturation. Cependant, les vins de ce district sont moins intenses sur le plan aromatique pour les blancs aromatiques qui s’expriment sur  les fruits tropicaux et à noyau. Les rouges montrent des fruits noirs confiturés ou cuits au four avec des tanins remarquables et une longue finale agréable. Il y a eu quelques tentatives prometteuses dans la production de vins doux et vendanges tardives dans des millésimes extrêmement touchés par la sécheresse, ainsi que des vins doux fortifiés, élaborés à partir du cépage noir Vranac.

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs viticoles sont : Avlak, Kalajdziev Brest, Selemlija, Bogorodica, Stojakovo, Bogdanci, Gavato, Crnicani, Josifovo, Pirava, Udovo, Chaparica, Kaljkovo, Grciste, Mrvinci, Balanci, Brajkovci, Cheshtovo, Kazan Dol, Dedeli, Sobri et Rabovo.

Source: Wines of Macedonia

Wines of Macedonia

HISTOIRE

La région viticole de Tikveš est le berceau du vin macédonien. Sur la base de découvertes archéologiques, la viticulture et la production de vin, sur lesquels on possède des documents écrits, ont commencé au 4ème siècle après JC, mais on pense que le vin a une histoire beaucoup plus longue car l’ancienne Macédoine était sur une route majeure pour les migrations d’au-delà du Caucase.

Des documents écrits sur Alexandre le Grand révèlent qu’après les batailles, les soldats étaient récompensés par du vin. Il était produit à partir de raisins de vignobles situés derrière les montagnes de Pella, lieu de naissance d’Alexandre le Grand, où se trouve la région viticole de Tikveš.

Un grand nombre de statues en terre cuite honorant des dieux, originaires du 1er siècle avant JC, ont été trouvées sur le site archéologique de Stobi qui se situe dans cette région. La viticulture et la vinification en tant qu’industries importantes ont continué à se développer au Moyen Âge, comme le confirment plusieurs représentations miniatures importantes ,datant du début du 10e siècles et  trouvés dans le village de Vatasha qui montrent le travail dans les vignes et les vendanges. Ces miniatures sont aujourd’hui conservées à la Bibliothèque vaticane.

Aujourd’hui, Tikveš est la région viticole la plus connue de Macédoine du Nord. Elle est située au cœur même du pays et se trouve à des latitudes similaires à Bordeaux en France, à la Toscane en Italie et à la Napa Valley en Californie.

CLIMAT

Le bassin de Tikveš est entouré de montagnes sur trois côtés et se situe dans la partie de la vallée de la rivière Vardar où le climat méditerranéen arrive du sud et rencontre le climat continental du nord. Ceux-ci s’entremêlent dans le mésoclimat unique du bassin qui va du climat montagnard dans les contreforts, en passant par le climat modérément continental sur les collines, jusqu’au climat méditerranéen au fond de la vallée.

La moyenne de température annuelle est de 13,3 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 18 oC. La température maximale annuelle est de 43 oC et les précipitations sont de 450 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Le district viticole de Tikveš couvre une vaste zone avec différents types de sols, alluviaux à la base des contreforts et diluviaux dans les vallées fluviales. Le contenu chimique et la texture sont variés, et avec le climat, cela a un impact sur la gamme de cépages qui peuvent être plantés. En conséquence, il existe une grande diversité de raisins et d’assemblages produits. Les sols les plus importants qui donnent l’expression du terroir aux vins comprennent des mélanges calcaires avec du sable et de l’argile dans la microlocalisation de Lepovo ; sous-sol volcanique à la microlocalisation de Barovo et ainsi de suite. Ces spécificités du terroir contribuent à l’élaboration de vins caractérisés par des arômes de fruits intenses, de la fraîcheur et de la vivacité.

VITICULTURE ET CÉPAGES

La viticulture s’étend sur près de 13 000 hectares ou 1/3 de tous les raisins cultivés en Macédoine du Nord. L’encépagement représente 43,7 % de la superficie totale du vignoble du pays et les vignobles sont plantés à une altitude qui varie entre 110 et 650 mètres.

Les principaux cépages sont pour les blancs : temjanika (muscat blanc à petits grains), chardonnay , rkatsiteli, grenache blanc et  sauvignon blanc et pour les rouges :  vranec,  kratošija (tribidrag, zinfandel, primitivo),  Stanušina , syrah et pinot noir. 

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs viticoles sont : Barovo, Bela Voda, Lepovo Hills, Vilarov, Disan, Vrshnik, Smolnik, Ridishte, Svrachka, Mechkovec, Ramniste, Cicevo, Aerodrom, Grachansko, Ozor, Besvichki livadki, Popova Kula, Kokoladec, Crveni Bregovi, Sopotski Ushi, Vikaloto, Orle, Koria et Sokolche.

Source: Wines of Macedonia

Wines of Macedonia

HISTOIRE

Des vins sont produits dans cette région viticole depuis de nombreux siècles, attestés par des artéfacts trouvés dans l’ancienne ville de Stobi. Il s’agit d’un magnifique site archéologique situé entre les régions viticoles de Veles et de Tikveš, près de la ville actuelle de Veles, qui était une ville péonienne, macédonienne et romaine. Quelques statues de Bacchus (le dieu romain du vin) ont été trouvées sur ce site, une forte indication que le vin est produit dans cette région depuis des millénaires.

CLIMAT

Cette région viticole a un climat subcontinental. Le district viticole s’étend au sud du district viticole de Skopje et à une température légèrement plus élevée en raison d’une influence méditerranéenne accrue par rapport au district plus au nord.

Cette région viticole est également directement influencée par la rivière Vardar, qui apporte des brises rafraîchissantes du nord le long de la vallée de la rivière, ce qui augmente également la plage de température diurne. Le lac a également un impact sur l’atténuation du climat continental et contribue au mésoclimat unique de la région.

La moyenne de température annuelle est de 13,3 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 17,9 oC. La température maximum annuelle est de 40 oC et les précipitations sont de 470 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Les vignobles de la région viticole de Veles se trouvent le long de la rivière Vardar, principalement sur les collines de la rive gauche, bien que certains se trouvent sur les contreforts des hautes montagnes qui définissent la vallée. Les types de sols sont assez fragmentés et varient particulièrement en termes de contenu chimique plutôt que de texture. Des niveaux élevés de calcium définissent certains sols, et dans certaines régions, la terra rossa peut être trouvée ainsi que de petites poches de sols noirs riches en nutriments. Cela donne la possibilité aux meilleurs producteurs de vinifier les vins parcellaires de différents blocs. Le mélange d’argile, de sable et de roches calcaires assure un drainage suffisant ainsi qu’une rétention d’eau pendant les périodes sèches.

VITICULTURE ET CÉPAGES

Les vignobles s’étendent sur 1113 hectares à une altitude qui varie entre 110 et 550 mètres.  Les principaux cépages sont pour les blancs : temjanika (muscat blanc à petits grains), chardonnay, riesling et  sauvignon blanc et pour les rouges :  vranec,  kratošija (tribidrag, zinfandel, primitivo),  syrah et pinot noir. 

STYLES DE VIN

La région viticole de Veles est réputée pour ses vins rafraîchissants, aromatiquement intenses et élégants. La majorité des vins montrent une expression régionale claire dans le verre, reflétant le paysage pittoresque qui donne une impression des brises rafraîchissantes de la vallée de la rivière Vardar. Les vins sont également bien structurés avec un corps moyen à corsé, et un potentiel de long vieillissement en fût de chêne pour augmenter la complexité. Les tanins sont généralement plus prononcés mais sont loin d’être astringents, étant mûrs et veloutés. Certains vins présentent des notes épicées ou herbacées distinctives en raison de la période de maturation prolongée.

Ce n’est un secret pour personne que les raisins ou les vins de ce district sont souvent assemblés avec des raisins ou des vins des régions plus chaudes au sud de la vallée. Ceci est fait pour augmenter la fraîcheur, et vice-versa, pour ajouter plus de corps, d’extrait et de complexité aux assemblages de la région. Les vins mousseux élaborés selon la méthode traditionnelle, à base de chardonnay, ne sont pas rares pour cette région viticole même si ce ne sont que des débuts prometteurs.

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs viticoles sont : Sopot, Bel Kamen, Nikolovo Dabche, Ridot et  Kamenjata.

Source: non identifiée

HISTOIRE

La viticulture y est florissante depuis l’époque romaine. Le vin est produit dans cette région depuis de nombreux siècles comme en attestent de multiples artéfacts trouvés dans la ville romaine de Skupi du 3e  siècle avant JC et à la forteresse de Skopje datant du 4e  siècle après JC.

Skopje est la capitale animée de la Macédoine du Nord et le district viticole de Skopje est le fleuron. Les raisins poussent en abondance à la périphérie de la ville, où plusieurs établissements vinicoles récoltent leurs raisins ; et dans la ville, des bars à vin et des restaurants servent les touristes amateurs de vin dans certains des quartiers les plus historiques de la ville.

CLIMAT

Le bassin de Skopje a un climat sous continental et l’impact de la Méditerranée est moindre que pour les autres régions viticoles de la vallée de la rivière Vardar. Il en résulte des hivers froids et des étés chauds et arides.

La moyenne de température annuelle est de 12,5 oC. La température moyenne annuelle à la véraison est de 17,5 oC. La température maximale annuelle est de 43 oC et les précipitations sont de 400 mm par an.

TOPOGRAPHIE ET SOLS

Les vignobles de la région viticole de Skopje sont principalement situés sur les contreforts des montagnes qui façonnent le bassin. Ces contreforts offrent un bon drainage et des sols variés dérivés à partir de divers substrats rocheux, notamment du carbonate, du calcaire, du schiste et, à certains endroits, de la terra rossa très prisée. Les sols mixtes d’argile et de sable offrent une bonne texture pour le drainage tandis que l’argile retient l’humidité pendant la saison sèche, et une saison de maturation plus longue aide à augmenter l’intensité aromatique et la structure des tanins. Les vignobles proches de la rivière Vardar ont tendance à avoir un sol alluvial avec plus de gravier et de sable qui aide à mettre en valeur le fruité des vins.

VITICULTURE ET CÉPAGES

La viticulture s’étend sur 1569 hectares et les vignobles se situent à une altitude qui varie entre 250 et 600 mètres.

Les principaux cépages sont pour les blancs : temjanika (muscat blanc à petits grains), rkatsiteli, chardonnay, sauvignon blanc et grenache blanc et pour les rouges : vranec, kratošija ( tribidrag, zinfandel,  primitivo), stanušina, syrah et pinot noir.

STYLES DE VIN

En général, les vins du district viticole de Skopje doivent exprimer leur fraîcheur à la fois dans leurs profils aromatiques et gustatifs. La période de maturation est légèrement allongée par rapport au district viticole de Tikveš, donnant plus de temps pour le développement de composés aromatiques dans les raisins, ce qui se reflète dans les vins. Dans cette zone, les vignobles exposés au sud poussent généralement sur des sols argilo-calcaires. Ce sont des sols froids à pH élevé qui donnent généralement des blancs avec une acidité plus élevée et des rouges tanniques. Les sols de sable et de gravier alluvionnaires du fond de la vallée donnent des vins plus fruités et légèrement plus légers. Conformément aux tendances actuelles du vin, certains producteurs ont commencé à faire des vins « orange » avec le rkatsiteli et la grenache blanc, bien qu’il s’agisse davantage de produits de niche pour les restaurants et les détaillants spécialisés. Il existe sur le marché un rosé pétillant de méthode traditionnelle à succès, ainsi que des versions pétillantes brutes de temjanika (muscat blanc à petits grains) et de chardonnay. Les vins doux ne sont produits qu’en petites quantités, généralement dans le style d’un vin de vendanges tardives ou Vin Doux Naturel (légèrement fortifié).

PRINCIPAUX TERROIRS

Les principaux terroirs de la régions viticoles sont : Kamnik, Four Roads, Markova Sushica, Markov Manastir.

Vignoble du Château Sopot. Source: non identifiée

La région viticole de l’Est (également connue sous le nom de Pchinja-Osogovo) s’étend le long de la partie nord de la vallée de la rivière Pchinja vers les montagnes d’Osogovo et comprend trois districts viticoles : Kumanovo, Kratovo et Pijanec. Les vignobles sont fragmentés et dispersés dans toute la région viticole, et expriment différents terroirs et qualités. Chaque district viticole a son propre mésoclimat distinct : Kumanovo tend vers le continental tandis que le climat de Pijanec, plus influencé par les montagnes et Kratovo, se situe entre les deux. La région ne représente que 6% de la superficie viticole du pays.

CLIMAT

Le climat est continental tempéré, plus froid que les régions du centre et de l’est, avec de forts vents du nord.

En moyenne, il y a 110 jours avec une température de plus de 25 °C en été. Les niveaux moyens de précipitations sont de 550 mm par an, et entre 300 et 400 mm pendant la période végétative. Les périodes de sécheresse sont rares durant cette période.

SOL

Le type de sols varie considérablement, les sols diluviaux et alluviaux sont présents avec une teneur et une texture chimiques variables. Des sols cinnamoniques, des roches calcaires, des mélanges argilo-sableux, etc. peuvent être trouvés. En général, les vins de cette région viticole se caractérisent par une bouche rafraîchissante et élégante avec de tanins soyeux ou veloutés, d’une certaine minéralité et d’élégance.

ENCÉPAGEMENT

La région viticole s’étend sur 1733 hectares de vignes plantées à une altitude qui varie entre Altitude 440 et 850 mètres.

Les principaux cépages sont pour les blancs : rkatsiteli, riesling, chardonnay et  smederevka et pour les rouges : Pinot Noir, Stanušina, Prokupac et Alicante Bouschet.